L’importance de la protection nasale chez l’enfant

Les enfants sont vulnérables aux maladies. Plusieurs mesures sont indispensables pour éviter aux enfants d’attraper des pathogènes. Parmi cela, il y a la protection de la voie nasale qui constitue la principale porte d’entrée de la poussière et des microbes.

Pourquoi protéger la voie nasale des enfants ?

Chez les nourrissons, le rhino-pharynx et l’oreille moyenne sont encore directement reliés. Ainsi, les impuretés entrent par le nez et engendrent le début d’une maladie rhino-pharyngite. Elle est très fréquente et récidive surtout chez les enfants jusqu’à l’âge de sept ans. Elle se manifeste par la fatigue et la perte de poids. Si elle n’est pas éliminée définitivement, elle peut stopper la croissance de l’enfant.

La maladie rhino-pharyngite la plus connue chez l’enfant est l’angine. Elle est moins fréquente chez les nourrissons, mais très commune quand l’enfant atteint l’âge de trois ans. Or une angine qui se complique entraîne la propagation de l’infection jusqu’à l’oreille moyenne. En outre, la néphrite aiguë est une maladie rhino-pharyngite aggravée. C’est aussi une maladie très récidive. Elle se manifeste par un trouble digestif et une forte fièvre. Les paupières deviennent gonflées et le visage pâle. Mais le plus grave reste la présence d’albumine dans le sang qui nécessite un suivi très rigoureux de l’enfant.

Traitement et précaution

Pour lutter contre la maladie rhino-pharyngite, vous pouvez désinfecter la voie nasale. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de l’huile goménolée. Quelques gouttes dans chaque narine suffisent. Si vous trouvez que la sécrétion nasale est plutôt épaisse, vous pouvez employer de l’eau oxygénée diluée à moitié. Vous pouvez aussi inciter l’enfant à faire des inhalations antiseptiques. Elles sont très efficaces.

Pour dégager les voies nasales, faites une inhalation d’huile essentielle d’eucalyptus ou de benjoin. Enduisez le pourtour des narines d’une couche de vaseline pure. Si vous n’utilisez pas d’huile essentielle, vous pouvez verser quelques gouttes de sérum physiologique dans chaque narine. Le sérum dissipe les mucosités qui obstruent les voies respiratoires. Cependant, il est à noter que le froid pourrait engendrer la complication de l’angine. Veillez donc à ce que votre enfant n’attrape pas froid. Il faut aussi veiller à ce que sa chambre soit bien aérée. Ouvrez les fenêtres de sa chambre, mais évitez les courants d’air qui augmentent les risques de complication.

jeudi 21 juillet 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages