Qu’est-ce que la sophrologie

La sophrologie est l’étude de la conscience humaine et des valeurs existentielles de l’être.

Sophrologie vient de trois mots grecs :

SOS = Exempt de maladies, équilibre, harmonie.
PHREN = Diaphragme, âme affective et par extension, esprit, conscience.

LOGOS = Science, étude, discours

Méthode de relaxation et de connaissance de soi

Epanouissement du potentiel

Fondateur : Alphonso Caycedo, Colombie (1928)

Considérée comme une version « modernisée » de l’hypnose, cette méthode permet de mettre à jour tensions et blocages pour les dépasser.

Elle n’est pas toujours considérée comme une psychothérapie, car elle est souvent utilisée par des animateurs du développement personnel pour que s ‘épanouisse notre potentiel dans de nombreux domaines : communication, créativité, sport, art, etc...

La méthode consiste en un travail sur les mots et les images qui émergent et sur un renforcement positif au niveau corporel et mental

En sophrologie nous travaillons entre la veille et le sommeil. Le sophrologue fait appel à l’imagination de son patient et lui suggère des images, des sensations, des émotions positives ou neutres.

Par des exercices simples et efficaces, le patient redécouvre son corps avec des sensations et non plus uniquement par le regard, il apprend à repérer chacune de ses tensions et chacun de ses blocages afin de les éliminer au fur et à mesure de l’apprentissage.

Le but ultime des séances étant de permettre au patient de pratiquer seul la méthode afin de l’amener, au bout du compte, à une autonomie complète.

Le terpnos logos...

Le sophrologue, lorsqu’il conduit une séance, utilise un discours bien particulier appelé Terpnos logos. Il s’agit là de parler d’une voix apaisante, douce et monocorde afin d’amener le patient tout au bord du sommeil.

... Les trois principes d’action

Trois principes d’action soutiennent la sophrologie et lui donnent sa spécificité.

Ce sont aussi les garants de sa sécurité et de l’éthique de cette profession.

Voici donc ces trois principes :

En premier, vient "l’intégration du schéma corporel"

Ce principe signifie se vivre pleinement dans son corps, dans son espace ; être bien dans sa peau ; se sentir pleinement vivant au moment présent.

En deuxième, vient "le principe d’action positive"

Ce principe tient du fait que toute action positive dirigée vers la conscience se répercutera directement sur tous les éléments psychiques.
Toute sensation positive en entraînera une autre.

Il faut savoir qu’en sophrologie on met le négatif de côté afin de repérer, de renforcer, puis de dynamiser les éléments positifs de la vie du patient.

Le troisième principe est "le principe de réalité objective"

Ce principe signifie qu’il ne faut pas oublier le monde tel qu’il est.

Le sophrologue doit savoir éviter de projeter sur son patient ce qu’il croit bon pour lui ou de se tromper sur ses propres capacités. Le sophrologue doit comprendre et percevoir son propre état de conscience et celui de son patient pour lui permettre de faire corps avec son histoire et établir l’alliance.

lundi 3 mai 2010 , par misterzen

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages