La rééducation du périnée après l’accouchement

La rééducation périnéale est une étape par laquelle la plupart des femmes doivent passer après un accouchement par voie basse. À quoi cette rééducation sert-elle et est-elle vraiment indispensable ?

Pourquoi une rééducation du périnée ?

Le périnée est l’ensemble de muscles qui ont pour rôle de soutenir les organes génitaux de la femme, notamment le vagin, le rectum, l’utérus et les autres organes du petit bassin. La grossesse, et surtout l’accouchement par voie naturelle peuvent provoquer le relâchement du périnée. Or la perte de tonicité de celui-ci peut engendrer nombreux désagréments, comme l’incontinence urinaire lors d’un effort, lorsqu’on tousse ou on rit. Ce relâchement peut aussi avoir des effets néfastes sur la vie sexuelle de la femme. Tout cela peut ainsi devenir gênant. Grâce à des séances de rééducation, il est possible de rétablir la tonicité du périnée.

Une rééducation selon l’état du périnée

Après l’accouchement, l’état du périnée de chaque femme peut être différent. Chez certaines, celui-ci reste plus ou moins intact. Dans ce cas, une rééducation n’est pas indispensable. Elles doivent juste faire quelques exercices pour le tonifier. Chez d’autres, la rééducation est vraiment recommandée. On remarque que le périnée est plus endommagé chez les femmes qui ont eu de gros bébés et dont l’accouchement a nécessité l’utilisation de forceps. En outre, une grossesse multiple favorise le relâchement de ce muscle. La durée de la rééducation varie également selon l’état du périnée. Elle peut aller de 15 à 40 séances.

Comment se déroule la rééducation périnéale ?

Cette rééducation est assurée par une sage-femme ou un kinésithérapeute. Tout commence par un toucher vaginal afin d’évaluer l’état du périnée. Ensuite, le spécialiste peut recourir à différentes méthodes pour la rééducation proprement dite. Outre la méthode manuelle, il y a aussi la stimulation électrique et le biofeedback qui sont réalisés au moyen d’une sonde et récemment, la rééducation dans un fauteuil qui est une technique originaire des États-Unis. Ces séances doivent également être accompagnées par des exercices très simples à réaliser chez soi et qui nécessitent l’utilisation d’une sonde vaginale. À savoir que la rééducation périnéale peut se faire six semaines après l’accouchement et parfois même avant. Il est possible de commencer les séances même si l’épisiotomie n’est pas encore entièrement cicatrisée, à condition que la rééducation soit effectuée par un vrai thérapeute.

jeudi 27 novembre 2014 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages