Le régime Dukan

Le régime Dukan est un régime hyper protéiné, mis en point par le Docteur pierre Dukan, nutritionniste et spécialiste du comportement alimentaire attention cependant car, hyper protéiné ne veut pas dire consommer des poudres de protéines.

Des aliments contenant des protéines suffisent (les poudres de protéines rentrent uniquement dans la préparation d’un repas). Ainsi, il faut privilégier la consommation de protéines et réduire fortement les lipides et les glucides. Il faut savoir que de ces trois nutriments, seules les protéines sont vitales et indispensables, car notre organisme ne sait pas en fabriquer. Par ailleurs, les protéines aident à garder la masse musculaire : ils font perdre les graisses, mais permettent de garder les muscles. Effectivement, être mince c’est bien, mais ne pas avoir que la peau sur les os, c’est encore mieux. Les protéines ont également la propriété de ne comporter que peu de calories et comme sa digestion se fait plus lentement, elle retarde la sensation de faim.

Le régime est composé de quatre phases dont la durée dépend des kilos à perdre. Quoi qu’il en soit, il est impératif de boire au moins 1,5 litres d’eau par jour durant la diète
La première étape qu’on appelle phase d’attaque favorise la consommation de protéines pures (PP) à quantité illimitée. La durée de cette phase varie de 3 à 10 jours. Seul 3 jours suffisent si la perte escomptée est inférieure à 5kg. Les aliments autorisés seront alors les viandes maigres, les jambons maigres, les poissons, les fruits de mer, les volailles sans la peau, les œufs, les tofus, les abats (foie et langue) et les laitages maigres. Les adeptes de ce régime pourront ressentir de la fatigue durant ces trois premiers jours, le temps pour l’organisme de s’adapter à la nouvelle alimentation.

Ensuite, il y a ce que l’on appelle période de croisière, durant laquelle les légumes (sauf les pommes de terre, le riz, le maïs, les pois, les lentilles, les flageolets et les avocats) seront ajoutés aux protéines. Il faut alterner protéines pures et protéines plus légumes, jusqu’à l’obtention du poids souhaité. Toutefois, la consommation de PP ou de PL doivent être à période égale (3j PP et 3j PL si la perte envisagée est inférieure à 10 Kg ou 5j PP et 5j PL si cette perte est supérieure à 10 Kg).

La troisième phase qui est la consolidation, doit durer 10 jours par kilos perdus. Les aliments jusque-là interdits seront réintroduits peu à peu (question de déstresser un peu le corps). Sont alors autorisés les féculents (2 fois par semaine), le pain (deux tranches par jour), un peu de fromage et deux repas de gala (repas normaux) par semaine, ainsi qu’une journée de PP. Et ne pas oublier de prendre trois cuillères à soupe d’avoine par jour pour empêcher le stockage des calories par l’organisme).

Enfin, la stabilisation ou retour à l’alimentation normale (mais surveillée), doit durer à vie. Toutefois, cette dernière phase ne sera plus considérée comme un régime, car arrivé à cette étape, vous auriez du déjà changé d’habitude alimentaire et que votre seule contrainte à ce stade serait la prise quotidienne des trois cuillères à soupe de son d’avoine, et le respect d’une journée de PP par semaine. Quelques écarts sont permis, mais ce qui est surtout positive dans ce régime c’est qu’il donne lieu à une nouvelle habitude, celle d’une alimentation saine et équilibrée.

jeudi 2 juillet 2009 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages