La respiration holotropique

Créée par le Dr Stanislav Grof, la respiration holotropique permet un renouvellement et un élargissement de la conscience personnelle pour retrouver un nouveau souffle et redonner un sens à son existence en alternant souffle et musique.

La respiration holotropique : respiration et musique

Le Dr Grof, chercheur reconnu pour ses travaux sur la conscience humaine et les états non-ordinaires de la conscience a créé une technique alliant respiration et musiques spécifiques : la respiration holotropique. Cette respiration intègre certains éléments du chamanisme en complémentarité avec la psychologie des profondeurs car il s’agit de chercher au plus profond de nous-mêmes la réalité sur notre vie. Elle permet une exploration de soi avec des respirations et des musiques en plus d’un travail corporel pour nous amener à vivre des moments exceptionnels, libérateurs, émotionnels, physiques, spirituels. Cette respiration touche un état non-ordinaire de conscience pour nous pousser à libérer des émotions enfouies car ces états possèdent un certain pouvoir thérapeutique.

La musique et la respiration sont deux méthodes thérapeutiques très efficaces. La musique est souvent utilisée pour calmer certains maux et ses effets diffèrent selon son utilisation. Elle permet de faire sortir les émotions, d’ouvrir l’inconscient, de lâcher prise et d’être transporté par le rythme qui nous aidera à surmonter certaines difficultés de la vie quotidienne. Cette méthode de respiration holotropique est destinée aux personnes souffrant de troubles affectifs, d’abandon, de rejet. Elle aide ces personnes à se relaxer en les aidant à retomber dans leur enfance pour chercher la source du problème étant donné que chaque individu est différent et qu’il possède des expériences différentes. Cette technique se focalise donc sur le travail du souffle de façon rapide et plus approfondie.

La respiration holotropique : pour une meilleure qualité de vie

Les séances de respiration holotropique se font en général par groupes en commençant par une phase de ventilation. Les groupes sont divisés en deux : ceux qui « respirent le premier jour » et ceux qui « respirent le second jour ». Cela crée une sorte de binôme car ceux qui ne respirent pas sont les « accompagnateurs » et ceux qui respirent, les « respirants ». Le respirant fait un travail de respiration lente avec une musique douce, ensuite une respiration profonde et accélérée avec une musique rythmée. Il est important pour le respirant de se laisser aller. Cette phase d’hyperventilation permet de modifier la composition du sang, plus acide, et entraîne un changement de l’état de conscience. Cet état peut provoquer des tremblements ou des crises d’angoisse chez certaines personnes d’où l’interdiction de cette méthode aux femmes enceintes et aux personnes cardiaques.

Au fur et à mesure des respirations, des images se créent, semblables à la réalité. Cela peut être des événements passés, traumatisants ou pas qui entraînent le plus souvent à un retour en enfance voire à la naissance. En effet, l’enfant à la naissance est confronté à un ensemble de sensations, d’émotions diverses qui est ancré dans sa psyché. Ces émotions jouent un rôle déterminant à l’âge adulte pour influencer le comportement. Revivre ces moments grâce à la respiration holotropique permet de remonter à la source du problème. D’une durée de une à trois heures, les pratiquants se retrouvent face à leur histoire personnelle, sociale et culturelle. Cette exploration profonde de soi permet aux personnes angoissées, aux personnes ayant subi des chocs émotionnels d’être plus soulagées et plus sereines.

lundi 21 juin 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages