Les bons gestes pour traiter le rhume des foins

De nombreuses possibilités s’offrent à vous pour prévenir ou guérir le rhume des foins. Des soins à base de matières naturelles ainsi qu’une bonne hygiène de vie s’imposent à cet effet pour éviter les consultations médicales fréquentes.

Comment se manifeste le rhume des foins ?

Le rhume des foins est une manifestation allergique. S’il est dû à une intolérance au pollen, il est dit saisonnier. Il ne se manifeste donc qu’au printemps. Mais il peut également survenir suite à une invasion poussiéreuse dans une pièce, un manque d’aération, un problème d’humidité ou encore une insuffisance de chaleur et de luminosité. Quelle qu’en soit l’origine, le rhume des foins se caractérise toujours par des éternuements continus, des démangeaisons intenses dans les narines, d’un trouble bénigne de la respiration et d’un écoulement nasal fluide et très clair. Tous ces inconforts mènent ensuite à une insomnie, un assèchement de la gorge ainsi qu’une rosacée oculaire.

Des produits naturels pour soigner le rhume des foins

Deux plantes sont principalement reconnues pour leur capacité de traitement rapide et efficace du rhume des foins. Il s’agit de la grande ortie et du sureau noir. Grâce à leurs vertus anti-infectieuse, anti-microbienne, anti-allergique et calmante, elles sont idéales pour apaiser les démangeaisons, réduire l’écoulement nasal et renforcer le système de défense de l’organisme. Elles désensibilisent les muqueuses nasales et réduisent donc le risque d’allergie. Trois tasses d’infusion à base de sureau noir ou de grande ortie tous les jours pendant dix jours vous protègeront de toute forme d’agression vous exposant au risque de contracter le rhume des foins.

Les comportements à adopter pour éviter le rhume des foins

Veillez à ce que votre chambre soit bien aérée et bien éclairée par la lumière naturelle du jour. Eloignez toute source d’humidité et de moisissure. Evitez d’ouvrir les fenêtres qui se trouvent du côté du jardin sinon le pollen vous atteindra plus facilement. Lavez-vous les cheveux aussi souvent que possible, car les fibres capillaires sont de véritables nids à pollen, bien que nous ne les voyions pas toujours à l’œil nu. Pour ce qui est de vos tissus d’ameublement, remplacez-les au moins tous les cinq jours. Ne mettez pas de tapis ni de coussins dans votre chambre. Les matières pelucheuses peuvent accroître le risque d’allergie.

mercredi 13 juillet 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages