Rigolothérapie : le rire, c’est la santé

Il suffit parfois d’un fou rire pour que tout aille mieux. Parce que rire, c’est la santé, les thérapeutes ont inventé la rigolothérapie.

Découvrir la rigolothérapie

Non ce n’est pas une blague. La rigolothérapie est une forme de thérapie qui figure depuis peu parmi le panel de services proposés par les thérapeutes. En riant, des substances hormonales sont libérées dans notre organisme. Elles dynamisent et décontractent au maximum tout en atténuant les sensations de douleur. On estime même qu’une minute de fou rire correspondrait à 45 minutes de relaxation ! Ses bienfaits ont toujours été reconnus. Depuis l’Antiquité, les médecins recommandaient une dizaine de minutes par jour pour rire afin d’accélérer le rétablissement de leurs malades. Norman Cousins en a même fait l’expérience. Alors qu’il souffrait d’une maladie chronique dégénérative, le journaliste américain s’est guéri grâce aux fous rires qu’il a eus devant les films comiques, et qui lui ont alors permis de supporter la douleur. Aujourd’hui, les clowns sont de plus en plus nombreux à rendre visite aux malades dans les hôpitaux ! Les bienfaits du rire sont également reconnus et pratiqués en thalasso pour assurer une relaxation optimale des curistes.

Les bienfaits de la rigolothérapie

Si nous connaissons les vertus du rire sur la santé, une étude révèle pourtant que nous rions de moins en moins. Selon les statistiques, un adulte ne rirait pas plus de 60 secondes par jour, comparé à un enfant qui rirait plus de 300 fois par jour ! La rigolothérapie a alors été créée pour compenser ce manque et nous aider à lutter contre nos tracas quotidiens. Les bienfaits du rire sont d’abord psychologiques. Il déclenche la sécrétion d’endorphines, liées aux sensations de bien-être. Comme nous le savons tous, c’est un puissant antidote contre la morosité et la dépression. Au-delà de ses bienfaits sur le moral, le rire aurait également des bienfaits dans le relationnel : il faciliterait le contact et rendrait plus séduisant ! Grâce aux émotions positives générées, il stimulerait enfin le système immunitaire et optimiserait la résistance face aux infections et autres maladies selon certains chercheurs. Le rire sécrète des hormones anti-inflammatoires et produit ainsi le même effet que la morphine. En riant, la douleur est donc apaisée.

Le déroulement d’une séance de rigolothérapie

Cette thérapie est basée sur la pratique d’exercices inspirés du yoga. Le but de la séance est très simple. Il consiste tout simplement à rire ou stimuler le rire, et à se détendre. Un peu comme un retour vers l’enfance ! Ces séances sont pratiquées en groupe. On ne demande rien aux patients si ce n’est de « laisser venir » et de « se lâcher ». Des jeux et des petites scènes humoristiques sont organisés pour provoquer l’hilarité. Ce sont les jeux d’imitation qui connaissent le plus de succès. La salle se transforme très rapidement en une vraie cour de récréation : éclats de rires et bonne humeur sont au rendez-vous pour les participants les plus chevronnés. On termine enfin la séance par une longue séance de relaxation. Ces séances présentent tout de même certaines contre-indications. Ils ne conviennent pas aux personnes cardiaques et sont fortement déconseillés aux femmes enceintes par exemple.

copyright http://www.wikihow.com

mardi 14 juin 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages