Les étapes du rituel du coucher

Si le rituel du coucher permet non seulement aux enfants de se préparer à dormir, il s’agit également d’un moyen destiné à évacuer tout le stress de la journée.

L’importance du rituel du coucher chez les enfants

À partir de 6 semaines, bébé commence à avoir quelques notions de repère, concernant le temps et l’espace. Bien entendu, ces notions sont minimes, mais contribuent tout de même à l’aider à prévoir quelques situations, ce qui le rendra plus calme et détendu. Cela s’intensifiera avec l’âge et si les rituels changent, cette sensation de bien-être avant le coucher ne s’altèrera pas. Le rôle du rituel du sommeil consiste alors à préparer psychologiquement l’enfant à dormir, dans des circonstances et un environnement agréables.

Le rôle du bain dans le rituel du coucher

Après une grande journée, le bain est indispensable pour se détendre. Chez l’enfant, il signifiera la fin de la journée et le début de la préparation au sommeil. Propre et frais, l’enfant se sentira plus à l’aise pour aller se coucher. Après le bain, il ne sera alors plus question de s’adonner à des activités salissantes et trop dynamiques. Après le bain, des petits massages pourront notamment l’aider à se relaxer. Par la suite, le port du pyjama est un autre repère qui va l’aider à comprendre que le moment de dormir arrivera bientôt.

Le rôle de l’histoire dans le rituel du coucher

Laisser son enfant s’endormir devant la télé ou devant un dessin animé est déconseillé. En effet, il ne s’agit nullement d’un rituel où l’enfant se prépare à s’endormir, au contraire, le sommeil ne se fera sentir qu’après avoir résisté maintes fois à la fatigue oculaire. Lire une histoire est alors une méthode qui reste efficace et conseillée. Les petites histoires stimulent son imagination et l’aident à l’endormissement. Il est important de choisir celles qui correspondent à son âge. Chez les tout-petits, la berceuse est suffisante.

Le rôle des câlins

Il n’y a pas de moment idéal pour les câlins. Toutefois, un petit câlin avant le coucher est particulier puisqu’il apportera un sentiment de sécurité à l’enfant. Seul dans sa chambre, l’enfant peut s’imaginer beaucoup de situations, pas toujours agréables. Il sera alors rassuré de savoir que vous n’êtes pas loin et qu’il pourra vous appeler dans la nuit au cas où il se réveillerait. Généralement, vous n’aurez pas à attendre qu’il s’endorme avant de quitter la chambre, veillez seulement à ce qu’il ait l’esprit serein lorsque vous partez.

vendredi 6 avril 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages