Salon Marjolaine Bio et Développement durable

33ème édition du salon Marjolaine au Parc Floral du 8 au 16 novembre 2008. Retrouvez les nouvelles tendances, produits, découvertes, inventions du marché bio en France.

La 33ème édition du salon Marjolaine se déroulera au Parc Floral du 8 au 16 novembre 2008.

Le salon Marjolaine connaît un succès grandissant d’année en année, et se fait un plaisir de vous accueillir une nouvelle fois au Parc Floral de Vincennes pour vous faire découvrir les nouveautés, les tendances, les produits, les découvertes, les inventions du marché bio en France.

Des invitations pour le salon Marjolaine à gagner

Marjolaine : lieu d’échange et 1er marché bio de France

La bio seconde génération : ni baba, ni bobo,
tout simplement écocitoyenne

Marjolaine 2008 fait son cinéma : une première !

Nouveautés et tendances 2008

- C’est bio ou recyclé et c’est glam !
- Quand la cosmétique inspire la cuisine
- Les petites baies qui montent
- Vive la cani-raquette !
- Le père Noël est écolo
- Composter rapide et sans odeur
- J’ai lu, j’ai compris, j’agis
- Tendances affirmées ou émergentes
- Bébé : attention fragile !
- Belle et sereine en bio
- Vous avez dit intolérance
- Quand écologie rime avec économie
- Recyclage mode et maison

Coups de pouce et coups de cœur

- Portrait d’un enfant de la bio et d’un jeune entrepreneur

L’agriculture biologique

- Quelques données chiffrées

- Une réelle alternative

- Face changement climatique
- Face aux pesticides
- La restauration bio en IDF

Informations pratiques salon Marjolaine

Salon Marjolaine Bio & Développement durable 33ème édition

Dates du salon Marjolaine

8 au 16 novembre 2008

Horaires 10h30 – 19h00
- Nocturne 22h, le vendredi 14 novembre

Lieu du salon Marjolaine

Parc Floral de Paris, Bois de Vincennes, Paris 12e

Accès au salon Marjolaine

- Métro : Château de Vincennes (ligne1)
- Navettes gratuites (Sortie 3 en tête de rame)
- Bus : 112 (arrêts Parc Floral, stade Léo Lagrange, Plaine de la Faluère)
- Vélos : Parc à vélos
- Voiture : Parking gratuit autour du Parc Floral

Prix d’entrée du salon Marjolaine

- 8 euros (donnant accès aux stands, ciné-conférences et ateliers)
- Tarif réduit : 6 euros (adhérents Nature & Progrès, chômeurs, rmistes,
invalides, étudiants)
- Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Billets en vente pour le salon Marjolaine

- Magasins FNAC, Carrefour, France billet : 0 892 692 694 (0,34 €/mn) et www.france-billet.com, Ticketnet : Virgin Megastore, Auchan, E.Leclerc, Cora, Galeries Lafayette, Le Progrès de Lyon – 0 892 390 100 (0,34 €/mn) et www.ticketnet.fr

Consigne-Livraison
- Consigne et livraison gratuite jusqu’au parking
- Livraison payante à domicile Paris (commande minimum 130 euros)

Garderie : Participation aux activités : 3 euros par enfant

Organisation SPAS Organisation
86, rue de Lille – 75007 Paris
Tél. 01 45 56 09 09 – Fax. 01 44 18 99 00

contact@salon-marjolaine.com
www.salon-marjolaine.com


La bio seconde génération

ni baba, ni bobo, tout simplement écocitoyenne

Préserver l’environnement est devenu l’enjeu majeur du 21ème siècle. S’il est un secteur qui a largement
anticipé les problématiques écologiques auxquelles nous sommes aujourd’hui confrontés et fait du
développement durable son fondement même, c’est à l’évidence celui de l’agriculture biologique. Et s’il est
un salon qui a toujours privilégié ses acteurs, ceux qui s’engagent au quotidien sur le terrain, c’est bien
Marjolaine dont c’est la vocation initiale.

1er et plus ancien salon de la bio et de l’éco-consommation en France (77 000 visiteurs attendus),
Marjolaine accueille aujourd’hui une nouvelle génération d’exposants. Petits producteurs et artisans qui ont
pris le relais de leurs aînés mais aussi jeunes entrepreneurs, hommes et femmes de conviction et souvent
diplômés, qui ont à coeur de montrer que nous pouvons, par nos choix de consommation, agir positivement
pour la Terre sans pour autant renoncer au bien-être.
Pendant 9 jours, du 8 au 16 novembre 2008, le 33ème salon Marjolaine réunira plus de 500 d’entre eux. Ils
vous feront découvrir des produits de qualité et des pratiques qui invitent à mener une vie plus saine,
écologique et équitable.

Des produits bio fermiers et des recettes traditionnelles ou inspirées des cuisines du monde, introuvables en
grande distribution. Des petits et grands crus qui ravissent nos papilles et n’agressent pas la tête. Des soins de
beauté et d’hygiène exempts de toxiques chimiques, aussi doux pour la peau que pour la planète. Des
produits pour économiser l’eau et l’électricité et éviter la pollution de l’air intérieur. Des accessoires de
mode et des cadeaux de Noël éthiques et écolos. Des idées de séjours nature et de voyages solidaires…Bref,
de quoi consommer mieux, responsable et durable.
Vous pourrez aussi dialoguer avec les ONG et associations environnementales présentes depuis toujours sur
le salon : une plate-forme exceptionnelle pour comprendre comment on peut agir, chacun à notre niveau.

Elles ont joué et continuent à le faire, un rôle fondamental d’information du public mais aussi de résistance
dans un monde où l’économique a largement pris le pas sur le politique.
Marjolaine fait son cinéma :
une première !
Plus de 30 ans déjà que Marjolaine propose au public des conférences et tables rondes gratuites animées par
des experts de tous horizons, porteurs des valeurs environnementales, sociales et humaines qui caractérisent
la bio. Plus de 30 ans que le salon se positionne comme un laboratoire d’idées, au service de la société
civile. Cette année, Marjolaine innove en proposant un programme de « Ciné-conférences » d’une très
grande qualité.

Il y a encore quelques années les films et documentaires sur l’environnement étaient peu nombreux et leur
diffusion confidentielle. Lanceurs d’alertes hier et témoins aujourd’hui, les réalisateurs ont tous répondu
présents à l’appel du salon, rejoints par des spécialistes, climatologues, toxicologues, avocats ou
agriculteurs, avec qui ils partagent la même vision du monde.

« Après nous le déluge » ouvre ce nouveau cycle de Ciné-conférences. Le réchauffement climatique lié à
l’émission de gaz à effet de serre, en particulier de CO2, ne fait plus aucun doute. En imaginer toutes les
conséquences fait froid dans le dos. La prise de conscience est là mais que faisons nous concrètement pour
réduire nos émissions ? Des solutions existent qui doivent rapidement être adoptées, car c’est ni plus ni
moins de la survie de l’espèce humaine dont il est question.


Programme salon Marjolaine 2008

- Plusieurs journées sont consacrées à l’agriculture biologique, en première ligne pour répondre au double
défi du respect de l’environnement et de la souveraineté alimentaire des peuples. « Bioattitude sans
béatitude » ; « Devenir paysan » et « Senekelaw ka kuma – Paroles de paysan », ces 3 films dressent les
portraits de producteurs français et africains engagés dans des pratiques agricoles vertueuses, et fiers de
l’être. « Guerre et paix dans le potager » montre l’intelligence de la nature et le subtil équilibre qui s’établit
avec l’homme quand ce dernier ne se mêle pas de la dominer mais plutôt de vivre en symbiose avec elle.

- Une journée est dédiée aux OGM et à la crise alimentaire avec 3 films de Marie-Monique Robin : le
désormais célèbre « Le monde selon Monsanto » mais aussi « Argentine, le soja de la faim » et « Blé,
chronique d’une mort annoncée ». La crise alimentaire actuelle ravive de nombreuses questions sur la
capacité de nourrir la population mondiale. Les agrocarburants sont pointés du doigt, mais c’est avant tout le
modèle productiviste qui est en cause. L’abandon des cultures vivrières au profit des mono-cultures
d’exportation a poussé les petits paysans dans les villes où ils forment une population de nouveaux pauvres.
On aurait tort d’espérer en la nouvelle révolution verte que nous proposent les semenciers et leurs OGM aux
effets dévastateurs sur la nature et la santé humaine. C’est une véritable mutation agronomique et sociale qui
doit être engagée.

- La fin annoncée du pétrole préfigure une crise d’une ampleur inégalée, pas seulement énergétique car le
pétrole est à la base de la plupart des produits de consommation courante. Le documentaire « The oil crash »
servira d’introduction à un débat sur les voies possibles pour s’en sortir.

- Pesticides, métaux lourds, dioxine, phtalates… Les toxiques chimiques sont dans tout et partout :
l’alimentation, l’eau, l’air… Ils s’accumulent dans les graisses animales. On les retrouve dans notre sang et le
placenta des femmes enceintes. Les maladies environnementales (cancers, stérilité…) sont de plus en plus
fréquentes. Deux films rythmeront une journée “anti-poisons” : « Homo toxicus » et le tout nouveau « Nos
enfants nous accuseront ».

- Vivre mieux, avec « moins de biens et plus de liens », c’est ce que déclare la Charte des décroissants.
C’est, ce que certains d’entre nous, exaspérés par la société du gaspillage et de l’hyper-consommation,
souvent proches du mouvement des créatifs culturels qui prônent l’écologie, la solidarité sociale et la quête
de soi, ont commencé à faire. Et c’est à une décroissance joyeuse et pleinement assumée que nous invite le
salon à travers le film « Simplicité volontaire et décroissance ».
Marjolaine c’est aussi près de 130 ateliers, animés par des
spécialistes de la bio et de la santé, de la protection de
l’environnement, du commerce équitable…

••• Une autre assiette. Goji, mangoustan, açai, bluet : superjus ? ••• L’agriculture biodynamique,
théories et pratiques. S’investir pour une agriculture et une consommation bio,
associative et solidaire. Association Kokopelli : pour la libération de la semence et de l’humus.

••• 2018, fin de la banquise : enjeux et solutions. Efficacité énergétique : 50% de la solution
climatique. L’électricité verte : bilan sur un an d’ouverture du marché. ••• Commerce
équitable et environnement. Le guarana d’Urucara : la transparence d’une filière. ••• La
biodiversité en Ile-de-France : enjeux et espoirs. Jardins partagés, l’art de cultiver sa ville. •••


Téléchargez le programme complet sur www.salon-marjolaine.com

jeudi 25 septembre 2008 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages