Le shiatsu yin

Le shiatsu yin est plus doux et plus lent que le shiatsu pratiqué dans les spas ou les centres de thallaso. Le shiatsu est d’origine japonaise et joue un rôle important dans la prévention et l’entretien de la santé.

Le shiatsu yin est plus doux et plus lent que le shiatsu pratiqué dans les spas ou les centres de thallaso. Le shiatsu est d’origine japonaise et joue un rôle important dans la prévention et l’entretien de la santé.

Des pressions sont effectuées par les doigts le long des méridiens d’acupuncture.

Une différence existe entre le shiatsu familial, où des pressions fortes sont exercées de nature yang, et le shiatsu curatif du shiatsu yin, pour conserver et entretenir une bonne santé, libérer les tensions du corps. Le shiatsu yin agit également sur les tendons, ligaments et articulations.

Un praticien expérimenté pourra diriger l’énergie, le chi. La séance de shiatsu yin se pratique sur un patient vêtu de vêtements souples. Le praticien entre dans sa zone d’énergie, située environ 2cm au-dessous du nombril, que l’on appelle "hara". La séance peut différer d’un patient à l’autre selon son état énergétique.

Le praticien établit un bilan énergétique au préalable afin de déterminer les méridiens en déséquilibre. Une séance de shiatsu yin dure en général environ une heure.

Le shiatsu yin a une action bénéfique sur le fonctionnement du système nerveux et des glandes endocrines, ainsi que sur la circulation de la lymphe.

Le shiatsu yin vient en complément du shiatsu yang, qui ne peut pas soulager certaines souffrances corporelles par ses étirements et techniques dynamiques.

Le shiatsu yin utilise 12 méridiens d’acupuncture et les méridiens dits "curieux" ou encore "vaisseaux merveilleux".

Le praticien doit avoir une supériorité énergétique sur le receveur, qu’il aura acquise par la pratique du chi kong. Cette pratique du chi kong sur lui-même, lui permet d’obtenir une grande sensibilité et réceptivité afin de prodiguer un shiatsu d’excellente qualité. Le praticien devrait être capable de sentir entre ses pouces la bio-électricité dans un méridien, en remontant la peau délicatement. Cela agit sur le tissu conjonctirf.

L’art du chi, méthode Stévanovitch.

Une école internationale fondée en 1988.

Découvrir la réalité du chi dans son propre corps. D’abord le percevoir et ensuite apprendre à le diriger grace à un enseignement clair et précis. L’art du chi est un art corporel énergétique issu du taï ji quan et du qi dong.


- cours hebdomadaire dans 15 pays
- formation personnelle
- formation d’enseignants
- formation réservée aux thérapeutes


Pour la formation personnelle et formation d’enseignants :

Au coeur de Paris :

- centre Vlady Stévanovitch Paris
- tel : 06 88 31 80 06
- Email : centreparis@tantien.com


Dans un cadre privilégié en Provence :

- Centre International Vlady Stévanovitch
- Tel : 0033(0)4 92 75 93 98


Pour les cours hebdomadaires dans toutes la France

- Ecole de la Voie Intérieure France
- Tel : 04 42 50 13 55
- Email : france@tantien.com


Site : http://www.artduchi.com


vendredi 28 décembre 2007 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages