Soigner les enfants dépressifs par les plantes et les huiles essentielles

Tout comme les adultes, les jeunes enfants peuvent également être sujets à la dépression, laissant les parents désemparés. En plus des traitements médicaux, phytothérapie et aromathérapie pourront aider l’enfant dépressif à se sentir mieux.

La dépression chez l’enfant, un problème réel

La dépression chez l’enfant se traduit par une profonde tristesse. L’enfant se referme sur lui-même, devient maussade, pique des crises de larmes ou s’enferme dans un profond mutisme. Il peut également être victime d’insomnies et de crises d’angoisse.

L’enfant dépressif voit souvent son équilibre émotionnel et ses besoins affectifs perturbés : problèmes familiaux qui atteignent l’enfant plus profondément qu’on ne le croyait, problèmes sociaux dans l’entourage ou à l’école, divers complexes. Si l’un des remèdes principaux reste le dialogue, pédopsychiatres et psychologues peuvent également être d’un grand secours.

La phytothérapie au secours des enfants tristes

La médecine alternative présente des solutions de choix pour alléger les troubles de l’enfant dépressif, avec l’accord du médecin traitant. On pourrait par exemple se servir d’extraits d’avoine, de coquelicot et passiflore.

Les extraits d’avoine ont des vertus reminéralisantes et tonifiantes pour revitaliser l’enfant. Ils renforceront également les défenses immunitaires qui peuvent être affaiblies par une alimentation déséquilibrée. Les extraits de coquelicot soulageront les angoisses et les insomnies. Quant à la passiflore, elle est excellente pour traiter les angoisses et le manque d’entrain.

Des massages pour se sentir mieux

Les huiles essentielles de lavande et de mandarine sont idéales pour les enfants tristes : la lavande est très efficace contre l’anxiété et les vertus antidépressives de la mandarine stimuleront la production de sérotonine et la mélatonine.

Tout le corps de l’enfant pourra être massé doucement, en commençant par le dos et la nuque pour relâcher les muscles tendus. Les bras, les avant-bras, les cuisses et les jambes, mais aussi les mains et les pieds seront pétris délicatement pour ne pas lui faire mal. Si le massage est bien fait, vous pouvez être sûr que l’enfant y prendra goût et en redemandera.

Attention, les huiles essentielles ne devront pas être utilisées pures. Mélangez-les à du lait de coco à raison de deux gouttes chacune. L’huile d’avocat convient également. La mandarine étant photo sensibilisante, l’exposition prolongée au soleil est déconseillée.

jeudi 4 octobre 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages