La somnolence au volant : comment la prévenir ?

La plupart des gens estiment que la conduite automobile est une pratique qui va de soi. Seulement, la situation peut se révéler très dangereuse pour tout le monde quand le chauffeur manque de vigilance. C’est d’ailleurs le cas pour la somnolence au volant.

La somnolence au volant : causes et manifestations

La somnolence au volant touche plus de 28% de conducteurs en France. De ce fait, ce phénomène est devenu le troisième facteur déclencheur d’accidents mortels sur autoroute, après la vitesse et la consommation d’alcool. Les conducteurs âgés de moins de 25 ans, les seniors ainsi que les travailleurs tardifs sont les plus enclins à la somnolence au volant. La somnolence au volant est causée avant tout par la négligence des responsabilités relatives à la conduite. Elle vient aussi du manque de sommeil. Ceci arrive la plupart du temps chez les personnes fatiguées, stressées ou qui prennent régulièrement des médicaments comme les somnifères. En conséquence, les paupières deviennent lourdes, les réflexes du conducteur s’amenuisent et la voiture à tendance à vaciller au point de dévier totalement de sa trajectoire.

La somnolence au volant : les mesures de sécurité à observer

La somnolence au volant est un trouble qui concerne tous les conducteurs. Puisqu’il s’agit d’un phénomène biologique, personne ne peut prétendre être totalement à l’abri du phénomène. Il faut avant tout comprendre que la conduite est une grande responsabilité. Même si la voiture devient un prolongement de nos membres, le conducteur ne doit jamais manquer de prudence lorsqu’il est au volant de son véhicule. Le sommeil est donc un paramètre à ne pas négliger quand on est conducteur de voiture. dormir entre 22 heures et trois heures du matin est nécessaire. Ceci, afin que le corps puisse bénéficier totalement des bénéfices de ce qu’on appelle un sommeil réparateur. Il est également nécessaire de faire une sieste de 30 minutes à une heure l’après-midi afin d’éviter la fameuse « somnolence de l’après-midi ». Enfin, respectez le Code de la route. Quand vous vous sentez extrêmement fatigué ou si vous avez pris des médicaments comme les somnifères, évitez absolument de conduire.

vendredi 19 juin 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages