Vivez votre grossesse avec sérénité grâce à la sophrologie prénatale

Si certaines femmes vivent la grossesse dans le bonheur, d’autres trouvent cette période pénible à cause des différents changements et petits désagréments. Pour mieux vivre la grossesse et affronter l’accouchement avec sérénité, la sophrologie prénatale s’impose alors comme une solution douce et efficace.

La sophrologie prénatale pour bien se préparer à l’accouchement

Mise au point par le neurosychiatre Caycedo au début des années 60, la sophrologie est un excellent moyen de relaxation. Elle repose sur la prise de conscience de soi pour appréhender différentes situations. Dans le cas de la grossesse, la sophrologie prénatale permet de bien appréhender l’accouchement, une étape tant redoutée par beaucoup. En quelques mots, il s’agit de se préparer à l’accouchement dans les meilleures conditions possible.

La sophrologie aide grandement à préparer le corps et l’esprit pendant la grossesse. En effet, en restant maître de votre corps, vous pourrez mieux affronter les petits désagréments, comme les nausées, les tensions, etc. Il s’agit également d’une excellente arme contre le stress. En retrouvant la zen attitude, vous serez davantage apte à tisser des liens avec votre bébé et à vous épanouir pendant les neuf mois de la grossesse. Pour les futures mamans anxieuses, la sophrologie prénatale permet de bien accepter la grossesse et de vivre les changements non plus comme un calvaire, mais dans le calme et la plénitude.

La sophrologie prénatale en pratique

La sophrologie prénatale est toujours encadrée par une sage-femme. Celle-ci se charge d’informer les futures mamans sur l’hygiène alimentaire à adopter pendant la grossesse, le vécu du bébé dans le ventre, etc. A cela s’ajoute la relaxation et le lâcher-prise, très importants lorsque les maux de la grossesse sont très éprouvants au quotidien.

Vous pouvez commencer la sophrologie dès le quatrième mois de grossesse et même poursuivre après l’accouchement pour vous détendre et éviter le baby blues. Des séances de respiration sont programmées dans le cadre de la sophrologie prénatale. Une fois maîtrisée, la respiration permet de se relaxer, de mieux faire face aux contractions et de pousser au moment opportun lors de l’accouchement. Bien que cette méthode permet de mieux appréhender la douleur, il est tout à fait possible d’envisager une péridurale.

vendredi 17 août 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages