Sophrologie prénatale : quels avantages pour la future maman ?

La sophrologie est une des nombreuses méthodes de préparation à l’accouchement. Elle a pour but de réconcilier le corps et l’esprit pour que la grossesse, le travail et l’accouchement se passent dans les meilleures conditions pour la mère et son enfant.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une science de la conscience dont l’objectif est de créer une harmonie entre le corps et l’esprit. Cette harmonie se crée grâce à des exercices de respiration et de relaxation. Il s’agit également de visualiser des images positives afin d’appréhender de manière plus sereine les changements dus à la grossesse et la douleur liée à l’accouchement. Ainsi, l’enfantement sera un moment de communion avec l’enfant et une expérience d’une grande intensité, plutôt qu’un acte purement médical. Cette sensation s’obtient grâce à une anticipation suffisante.

Quels sont bienfaits de la sophrologie prénatale ?

Durant les séances (dont huit sont remboursés par la Sécurité sociale), plusieurs objectifs sont visés. D’abord, il s’agira de permettre aux femmes enceintes de mieux contrôler leur peur relative à leur grossesse. Il est question de procurer un sentiment de sérénité et de calme pour aboutir à plus de confiance en soi et moins de stress. La relaxation et la maîtrise du souffle conduisent à un sentiment de lâcher-prise.

Ensuite, grâce aux séances de sophrologie, les femmes enceintes apprennent à maîtriser l’accouchement. Concrètement, elles savent comment contrôler la douleur générée par les contractions utérines grâce à des exercices de relaxation. Elles apprennent à accroitre leur capacité à récupérer et reprendre du souffle entre deux périodes où le corps est largement mis à l’épreuve.

Chaque séance de sophrologie permet de visualiser le trajet et le ressenti du bébé tout au long de la grossesse et de l’accouchement. Lorsque vient le jour de la délivrance, la mère est en symbiose avec son bébé et vit pleinement ce grand moment. Par ailleurs, les effets de surprise sont moindres grâce aux exercices de visualisation qui ont pu se faire. Elle se sent ainsi plus rassurée et confiante, limitant les crispations et autres mouvements qui pourraient augmenter le temps de travail.

Ce qu’il faut savoir pour profiter pleinement des séances de sophrologie

Il convient de commencer les séances de sophrologie au cours du septième mois de grossesse. Il est bien entendu possible de débuter plus tôt, mais dans ce cas, il n’y a pas de prise en charge par la Sécurité sociale. Celle-ci s’applique que ce soit pour les séances individuelles ou les sessions de groupe. Chaque séance étant une initiation, il est recommandé aux participantes de s’exercer aussi souvent que possible une fois chez elles.

vendredi 9 janvier 2015 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages