Soulager des règles douloureuses

Comment soulager dès règle douloureuses, voici quelques conseils en douceur pour vous y aider, par la phytothérapie, (les plantes) ou par des gestes simples et efficaces.

Santé au quotidien

Soulager les troubles au féminin

Règles douloureuses, constipation, céphalées...Soulager au quotidien ces troubles bénins, toute femme sait ou croit savoir le faire...Pour les mots courants, les traitements médicaux ne sont d’ailleurs pas, loin de là, la solution unique. Le mode de vie a souvent plus d’importance : manger de façon équilibrée, savoir se détendre, se reposer ou, au contraire, bouger, marcher un minimum chaque jour... Toutes ces attitudes ont des influences positives sur notre santé. Mais, quand il s’agit de prendre des médicaments, même sans ordonnance, même si ce sont des plantes, certaines substances peuvent avoir des effets indésirables. Alors, jusqu’à quel point peut on se soigner seule ?

Quand faut-il consulter un médecin ?

Règles douloureuses : Calmez-les en douceur

Les règles ne sont pas une maladie, certes, mais si elles sont devenues votre hantise en raison des crampes violentes, détendez vous et soulagez vous avec des solutions naturelles : homéopathie, plantes, huiles essentielles.

Chaque mois, des crampes martyrisent votre bas-ventre la veille ou le premier jour des règles, les douleurs irradient parfois jusque dans les reins, vos seins sont gonflés, douloureux, le mal de tête est lancinant. Pour couronner le tout, la bonne humeur n’est pas au rendez vous ! Certaines femmes sont très nerveuses ces jours là, tandis que d’autres dépriment, ou d’autre, plus chanceuses, ne se plaignent d’aucun mots particulier.

Les gestes qui soulagent les règles douloureuses

A faire des les premiers signes : En attendant de constituer votre trousse d’homéopathie ou de plantes, si vous le pouvez, couchez vous en chien de fusil avec une bouillotte d’eau chaude sur le ventre pour dissiper les douleurs. Mais attention, la chaleur amplifie le saignement...

Avalez 6 capsules d’huile d’onagre dosées à 500 mg non stop pendant 3 mois, sauf 5 jours par mois pendant les règles. A l’issue de cette cure, il est très fréquent d’être débarrassée à jamais des douleurs prémenstruelles. Attention : seule ces fortes doses sont efficaces !
Les solutions (homéo, phyto) : En cas de règles douloureuses et de tensions des seins, prenez en premier réflexe Boripharm n°19, 3 granules 4 fois par jour.

Pour affiner le traitement, prenez, jusqu’à amélioration des symptômes, 2 à 3 granules trois fois par jour en 5 CH :

- Vos spasmes sont soulagés quand vous êtes pliée en deux : Magnesia Phosphorica en alternance avec Colocynthis.
- Les douleurs s’atténuent lorsque vous appuyez sur le ventre : Bryonia.
- Vos règles s’accompagnent d’une grande fatigue : China Rubra
- Le sang est rouge : Sabina
- Le sang est noir et vous ressentez une pesanteur au niveau du bassin : Sepia

Si vous préférez la phytothérapie, prenez matin et soir une gélule de gattilier. Cette plante qui influence l’activité hormonale est utilisée depuis l’antiquité pour apaiser les règles douloureuses et les seins gonflés. Lorsque la migraine vous tenaille, optez pour une gélule matin et soir de grande camomille, qui vous soulagera y compris en prévention (attention : ne confondez pas avec la petite camomille qui blondit les cheveux ou la camomille romaine conseillée en bain oculaire).

La nervosité vous gagne ? Une gélule matin et soir de houblon rétablira votre humeur.

Les huiles essentielles sont également efficaces. Pour vous détendre, et réguler votre cycle, prenez deux gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée dans une cuillère de miel deux ou trois fois par jour. Si vos douleurs sont très violentes le premier jour des règles, avalez une goutte d’estragon et une goutte de basilic, toujours dans une cuiller de miel deux ou trois fois par jour. En cas de règles hémorragiques, posez 1 goutte de ciste et une goutte de géranium rosat sur un comprimé neutre, à laisser fondre en bouche jusqu’à cinq fois par jour pendant un jour ou deux.

Les gestes utiles : Buvez de l’eau minérale riche en magnésium, type Hépar, pour apaiser les douleurs et la nervosité. Si vous êtes gonflée avant les règles diminuez la quantité de sel dans votre alimentation car il favorise la fixation de l’eau dans les tissus.

Quand consulter : Si vos douleurs persistent au-delà de 48 h et surtout si vos règles ont un caractère hémorragiques.

Bon à savoir : Si vos règles sont régulièrement abondantes, faites surveiller votre taux de fer pour éviter l’anémie.

dimanche 27 janvier 2008

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages