Le spa chez soi, un plaisir à s’offrir

Pour vous dorloter de la tête jusqu’aux pieds, vous n’aurez plus besoin de vous déplacer en installant un spa dans votre maison. Suivez ce guide pour trouver le bon modèle et connaître les spécificités d’un spa domestique.

Qu’est-ce qu’un spa domestique ?

Un spa domestique se présente comme un bassin à jets fonctionnant comme une piscine miniature. On peut l’installer selon l’espace disponible, à l’extérieur ou dans une pièce spécialement dédiée. À défaut, certaines personnes préfèrent acheter une cabine de douche à hydromassage ou une baignoire à remous avec de l’eau chaude à profusion. Le plus important réside dans le fait que l’eau doit remuer autour de vous.

Disposer d’un spa chez soi crée une ambiance relaxante pour le bien-être de toute la famille. En revanche, les spas nous permettent de bénéficier d’hydromassage complet qui relâche toutes les tensions du corps, surtout après une dure journée de travail. Vous pouvez y ajouter les soins que l’on trouve chez tout bon professionnel, comme les huiles essentielles, les sels minéraux et les parfums d’encens. Pour couronner le tout, n’oubliez pas les serviettes molletonnées et les bougies parfumées, ainsi que la mélodie d’une musique relaxante.

Précautions et mode d’emploi

Les spas domestiques connaissent aujourd’hui un immense succès et les designers rivalisent d’imagination pour nous faire succomber. Avant de faire votre choix, assurez-vous que l’endroit où vous souhaitez l’installer est assez résistant pour supporter le poids du spa. Si besoin, contactez un professionnel pour effectuer des recherches afin de connaître la sustentation optimale du sol. Quoi qu’il en soit, le spa ne remplace pas la baignoire et il ne s’installe pas dans la salle de bain.

Une fois que votre spa est bien aménagé dans votre maison, vous devez maintenir la chaleur de l’eau en la chauffant en permanence à une température de 37 à 40°. En outre, un entretien régulier s’impose grâce au système automatique ou semi-automatique de filtration. À défaut, procédez régulièrement à une désinfection au brome, à l’ozone ou à l’oxygène actif pour éviter le développement des bactéries. Enfin, une vidange tous les trois mois s’avère nécessaire pour un excellent respect de l’hygiène.

samedi 20 août 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages