Les activités sportives à favoriser en cas de maladie cardiovasculaire

Lorsqu’on souffre d’une maladie cardiovasculaire, on a tendance à penser que le sport est à bannir. Ce guide vous permettra de chasser cette idée toute faite en vous orientant vers les activités sportives à pratiquer.

Quels sports doit-on pratiquer ?

Les maladies cardiovasculaires peuvent frapper des personnes de tout âge et de toute catégorie socioprofessionnelle. Ces maladies qui touchent le cœur et la circulation sanguine sont également la première cause de mortalité dans les pays occidentaux. Contrairement à ce que l’on pense, les maladies cardiovasculaires doivent être accompagnées d’une pratique sportive régulière, et ce, au même titre que la prise de médicaments. Les activités sportives d’une personne atteinte d’une maladie cardiovasculaire varient selon son état physique et ses préférences.

On conseillera surtout la pratique d’un sport comme la marche rapide ou la course à pied, le vélo et la natation. À la limite, contentez-vous d’une séance de marche dans un espace verdoyant qui appelle au calme et à la sérénité. En outre, les sports en salle, à savoir la gymnastique douce, l’aquagym ou le yoga sont vivement recommandés. La présence d’un bon encadreur vous évitera de faire des excès. Sauf accord de votre médecin, évitez les sports violents qui favorisent l’accentuation de la tension artérielle.

Les mesures de sécurité à considérer

Si vous êtes un grand athlète ou un inconditionnel sportif, vous vous sentirez soulagé en apprenant que vous pouvez continuer à faire du sport malgré votre maladie. Avant de vous remettre directement au sport, il est important que vous sachiez que votre corps n’est plus le même qu’il y a vingt ans. Prenez un certain recul et ne faites jamais de sport sans être suffisamment échauffés.

Les conditions climatiques extrêmes ne conviennent pas non plus à votre état de santé. Cela dit, évitez de pratiquer du sport avec un temps très frais ou sous un soleil tapant. Si vous êtes un adepte du sport en salle, préférez les endroits bien aérés et évitez les zones polluées. Après toute activité sportive, une séance de récupération de 10 à 15 minutes s’avère très importante, voire cruciale. Non seulement le sport accompagne le patient dans son traitement, mais il procure aussi détente et bien-être.

dimanche 21 août 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages