Femmes : faire face à la stérilité

Chez la femme, l’annonce d’une stérilité tombe comme un mauvais verdict souvent difficile à surmonter. Face à cela, diverses solutions sont proposées selon chaque cas.

Les causes de la stérilité chez la femme

Plusieurs raisons peuvent causer la stérilité chez la femme. Elle peut provenir d’un problème au niveau de l’ovaire, au niveau des trompes de Fallope, au niveau de la glaire cervicale ou de l’utérus. Des infections peuvent troubler le bon fonctionnement de ces derniers, ou alors une malformation. Le passage des spermatozoïdes peut alors être obstrué, il peut également y avoir trouble de l’ovulation, ou la nidation peut être empêchée. Il faut savoir que l’annonce d’une stérilité ne peut se faire qu’après des examens gynécologiques qui en définiront notamment les causes, dans la perspective de pouvoir avancer une solution. L’importance de ces examens réside dans la possibilité d’une hypofertilité et non une stérilité. L’hypofertilité signifie que la femme peut concevoir des enfants, mais difficilement. Cela est généralement relié à un âge avancé ou à des maladies infectieuses.

Les solutions et alternatives face à la stérilité chez la femme

Selon les causes définies de la stérilité, il y a des solutions qui permettent tout de même aux femmes de concevoir. Ainsi, les troubles de l’ovulation peuvent bénéficier d’un traitement hormonal qui stimulera les ovaires. Si le problème se situe au niveau des trompes, une intervention chirurgicale peut être tentée. Au niveau de la glaire cervicale, l’insémination artificielle est recommandée. Sinon, la fécondation in vitro est la solution la plus prisée. Cependant, les traitements peuvent être très longs, fatigants et à terme, inefficaces. Dans ce cas, les couples se tournent vers d’autres alternatives, telles que l’adoption, éventuellement l’adoption internationale, ou alors se résignent à ne pas avoir d’enfant.

Accepter sa stérilité

Chez la femme, l’idée de ne pas pouvoir enfanter peut entraîner des troubles psychologiques. En effet, s’il y a des femmes qui ne désirent pas avoir d’enfants, ne pas leur donner le choix n’est pas facile à accepter. Cela peut alors entraîner des dépressions, de la culpabilité et rendre le quotidien très difficile. Beaucoup de couples ne surmontent pas cette épreuve et se séparent malgré diverses tentatives. Des soutiens psychologiques sont alors disponibles afin de les aider, ou d’aider la femme à accepter sa situation. Selon les témoignages de femmes stériles, elles peuvent tout de même rester épanouies et vivre heureuses à partir du moment où elles admettent cette stérilité. Sans forcément combler l’absence causée par l’impossibilité de procréer, elles profitent alors de leur condition pour se tourner vers la réalisation de diverses activités et partagent tout leur amour envers leur partenaire ou leurs proches.

mercredi 22 février 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages