Le Syndrome de Münchhausen : un trouble psychologique dangereux

Certaines personnes présentent une affection particulière pour les hôpitaux et les centres médicaux. Certaines d’entre elles en viennent même à s’automutiler ou pire à faire subir des sévices à leurs enfants afin de pouvoir y séjourner. Zoom sur le Syndrome de Münchhausen, un trouble psychologique particulièrement dangereux.

Le Syndrome de Münchhausen : un trouble psychologique à deux visages

Le Syndrome de Münchhausen est un trouble psychologique pouvant prendre deux formes. La première est appelée pathomimie ou Syndrome de Münchhausen simple. Elle a été découverte par un médecin anglais dénommé Richard Asher en 1951. Ce trouble psychologique se caractérise par la manie d’un individu à s’inventer une maladie afin d’attirer l’attention des médecins et de la plupart du personnel hospitalier. Certains arrivent même à recourir à l’automutilation afin de rendre fréquents leurs séjours dans les hôpitaux et les centres médicaux.

Quant au Syndrome de Münchhausen par Procuration, il constitue le second type de cette maladie étonnante. Il a été découvert en 1977, par un pédiatre britannique dénommé Roy Meadow. Plus pervers que le premier, ce syndrome fait référence à une maltraitance infligée par la mère à son enfant, afin de pouvoir fréquenter le milieu hospitalier. Pour ce faire, la mère invente toutes sortes de maladies à son enfant. Certaines en viennent à leur infliger des sévices afin de pouvoir parvenir à leurs fins. Aux yeux du médecin traitant, elles se montrent attentionnées à l’égard de l’enfant. Elles ne présentent toutefois aucun signe d’inquiétude ni d’angoisse quant à son état.

Le Syndrome de Münchhausen : diagnostic et traitement

Le Syndrome de Münchhausen est très difficile à diagnostiquer. Souvent, il n’est soupçonné que lorsque les médecins ayant assuré le traitement d’une personne sont accusés d’erreur médicale. Les raisons les plus souvent mobilisées par les personnes souffrant du Syndrome de Münchhausen sont la fièvre, des saignements, des accidents domestiques ou des convulsions. La plupart possèdent des dossiers dans plusieurs hôpitaux et centres médicaux. Ils exigent une attention particulière de la part des médecins lors de leur séjour à l’hôpital, mais se montrent peu angoissés par leur situation. Dans le cas du Syndrome de Münchhausen par Procuration, la mère a tendance à vouloir influencer les prescriptions des médecins, quitte à fausser les analyses.

Une assistance médicale est immédiatement proposée lorsqu’une personne est certifiée atteinte d’un des syndromes de Münchhausen. Le thérapeute remonte l’histoire existentielle de la personne depuis la petite enfance. Il essaie par là même de découvrir les traumatismes susceptibles d’avoir entraîné ce phénomène avant de proposer des traitements. Dans le cas du Syndrome de Münchhausen par Procuration, la mère est avant tout séparée de son enfant. L’enfant est par la suite confié à un foyer d’accueil, dans lequel il doit apprendre à se reconstruire.

mardi 16 février 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages