Syndrome du bébé secoué (SBS) - un vrai danger pour bébé !

Le Syndrome du Bébé Secoué est le résultat d’un geste brutal envers l’enfant, que ce soit par colère ou par simple envie de jouer avec lui en le lançant en l’air.

Le SBS n’est pas à prendre à la légère, il y a des précautions à prendre pour le prévenir ou, le cas échéant, limiter les dégâts.

Qu’est-ce que le SBS ?

La tête de bébé est plus fragile que celle de l’adulte, en effet les muscles du cou qui la tiennent ne sont pas assez toniques. Corolairement, elle est assez mal tenue, d’autant plus qu’elle est plus lourde que le reste du corps. Ceci étant, si bébé subit des secousses vigoureuses, sa tête qui est encore quelque peu en déséquilibre aura tendance à se balancer dans tous les sens.

Par ailleurs, les chercheurs ont trouvé que le cerveau de bébé n’est pas collé au crâne, il y a donc un espace vide entre celui-ci et les os. Aussi, si la tête de bébé se balance suivant l’agitation qui lui est infligée, son cerveau s’écrasera contre les os en provoquant la rupture des vaisseaux sanguins cérébraux.

Quels en sont les conséquences ?

Quand les vaisseaux sanguins qui irriguent le cerveau subissent des lésions, des séquelles plus ou moins importantes peuvent survenir dans trois cas sur quatre. En effet, près d’un bébé « secoué » sur deux souffrirait d’une épilepsie contrôlée, d’une paralysie ponctuelle ou d’un retard mental modéré occasionné par une hémorragie interne.

En outre, d’autres problèmes majeurs comme une épilepsie rebelle, un retard mental majeur ou une cécité pourraient être constatés. Dans le pire des cas, le bébé peut décéder (10% des cas). Notons que les moins de six mois sont les principales victimes du Syndrome du bébé secoué.

Comment reconnaître que bébé souffre du SBS ?

Après avoir fait des gestes brusques à l’encontre de votre petit ou après l’avoir confié à quelqu’un, il convient d’appeler le numéro d’urgence 15 pour une assistance si vous constatez un ou plusieurs des changements suivants :

- Perte d’appétit brusque

- Vomissement

- Pleurs intensifs sans raison apparente

- Léthargie

- Insomnie

- Perte de conscience

Comment protéger nos bébés du SBS ?

Il ne tient qu’à vous et à tous ceux qui côtoient votre bébé de le protéger du Syndrome du bébé secoué. Pour cela, il faut éviter de le secouer, que ce soit pour l’amuser ou pour le faire taire quand il crie sans arrêt et que cela vous tape sur les nerfs. Aussi, si vous ne vous sentez pas d’attaque pour supporter ses pleurs, cherchez de l’aide et prenez le temps de vous reposez, en aucun cas, vous ne devez vous acharner sur lui !

De même, évitez de confier votre bébé à une personne au tempérament violent ou à un enfant qui ne saurait pas tenir sa nuque quand il est en position verticale.

En tout état de cause, la phrase choc de la sensibilisation sur le SBS lancée en France parle d’elle-même : « NE SECOUEZ JAMAIS UN BÉBÉ ! »

lundi 9 mars 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages