Le syndrome de surentrainement, attention danger !

Ne vous méprenez pas, le syndrome du surentrainement n’est pas l’apanage des sportifs de compétition. Il concerne aussi ceux qui s’adonnent régulièrement à des activités sportives.

Comment détecter le syndrome du surentrainement chez un sportif ?

Le syndrome du surentrainement est un état pathologique caractérisé par une altération progressive de l’état de santé d’un sportif professionnel ou amateur. Le trouble est généralement dû à un effort soutenu allant au-delà des capacités physiques du sportif, la négligence d’une alimentation équilibrée, la fragilité au stress, la déshydratation… Le syndrome du surentrainement affecte à la fois la santé physique et mentale du sportif. Il n’est pas à confondre avec une fatigue passagère après un effort soutenu ou la reprise de l’entraînement physique.

Le syndrome du surentrainement est difficilement détectable, notamment chez les sportifs de haut niveau. En ayant une baisse de performance, un athlète est obligé d’augmenter ses heures d’entraînement. Cette disposition nuit à la santé globale du sportif au point de mener le trouble vers sa phase terminale. Chez les sportifs amateurs, le syndrome du surentrainement se caractérise par une aggravation de l’état de stress, une asthénie chronique, un manque d’appétit et de l’insomnie. Dans la mesure où ses manifestations tendent à persister, il est nécessaire de consulter un médecin.

Prévention du syndrome du surentrainement

Que ce soit pour les sportifs de compétition, les sportifs professionnels ou pour ceux pratiquant le sport pour se maintenir en forme, l’hygiène de vie est la condition sine qua non de l’évitement du syndrome du surentrainement. Si vous vous adonnez à des exercices sportifs soutenus, ne négligez ni votre sommeil, ni votre alimentation ni vos apports hydriques. Évitez autant que faire se peut l’excès. L’acquisition d’une bonne performance, le remodelage de la silhouette et la perte des poids superflus ne se font pas en un jour. Progressez avec patience et persévérance.

Pour ceux qui recourent uniquement au sport pour le maintien de la forme, des mesures d’accompagnements draconiens s’imposent. L’alcool et le tabac sont à proscrire définitivement. Armez-vous d’une volonté de fer. Ne vous laissez jamais submerger par le stress, surtout au travail. Comme les sportifs de haut niveau, vous devez aussi suivre un régime spécial, dormir au moins 6 heures par jour. Le rythme de l’entraînement est à adapter suivant votre condition physique. Mieux encore, inscrivez-vous dans un club afin de bénéficier des conseils d’un coach au lieu de vous investir dans un programme sportif personnalisé.

lundi 18 octobre 2010 , par Articles santé beauté, Rédactrice en chef

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages