Le tai-chi pour rester zen

Le Tai-Chi est une discipline corporelle dérivée des arts martiaux originaires de Chine. Cette méthode de relaxation est de plus en plus répandue en France. Comment la pratique-t-on ? Quels sont ses bienfaits ? Voici les détails.

Le tai-chi, un art martial interne

Le tai-chi est aussi appelé tai-chi chuan ou tai-chi quan, un art martial d’origine chinoise dont la création remonte vers 600 avant J-C. Il fait partie des arts martiaux internes, les « Nei Jia » opposés aux Wai Chia, arts martiaux externes considérés comme plus durs. Les arts martiaux internes reposent sur le travail de l’énergie vitale, « le qi . » Dans la philosophie taoïste, cette énergie constitue le véritable support de la vie. le tai-chi s’appuie sur différents mouvements continus et circulaires que les pratiquants exécutent avec lenteur et précision selon un ordre traditionnel. C’est une discipline complète qui conjugue : martial, santé et physique. Plusieurs styles de tai-chi sont couramment enseignés, mais avec le même objectif : combattre un ennemi inexistant, d’agir sans agir.

Le tai-chi chuan est un mélange de gestes et de postures à réaliser en les enchaînant. Il évoque une danse lente et un combat au ralenti. Les gestes effectués dans la lenteur et la souplesse doivent impérativement être faits de manière continue, afin d’éviter les saccades et les arrêts brutaux. Ces mouvements peuvent comporter jusqu’à 100 mouvements différents pour les puristes, mais pour les pratiquants, ils enchaînent de 24 à 48 mouvements. La respiration est également au centre des exercices. Les séances durent une demi-heure et ont lieu généralement deux à trois fois par semaine. Chaque mouvement est guidé par les mains qui captent et dirigent l’énergie. Le but de la séance est d’atteindre l’équilibre des énergies du Ying, de la terre, et du Yang, issu du ciel.

Les bienfaits du tai-chi chuan

Les mouvements exercés permettent d’améliorer la souplesse, la concentration, de maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle. En effet, l’aspect méditatif et l’extrême précision des gestes permettent de se concentrer et d’évacuer le stress. Les mouvements enchaînés augmentent le degré de concentration en améliorant la vivacité de l’esprit et de la mémoire. Cette activité permet de se libérer intelligemment, tout en souplesse et fluidité, sans efforts et contraintes. Cet art martial sans ennemi favorise une meilleure conscience de soi et de son environnement. Elle contribue à harmoniser « le qi. » Le tai-chi est un art de vivre où le corps et l’esprit ne font qu’un. Malgré le manque d’étude scientifique, le tai-chi apporte des bienfaits sur la santé.

Le tai-chi est accessible à toute personne, quels que soient l’âge et la souplesse. Pour toute personne désirant faire pratiquer une activité physique douce, le tai-chi est une gym énergétique capable d’entretenir la forme. Il est excellent pour les futures mamans jusqu’au sixième mois de grossesse. Le tai-chi n’impose aucune tenue particulière, il suffit d’être à l’aise dans les vêtements pour pouvoir effectuer les grands mouvements. Le tai-chi se pratique en général, pieds nus pour un meilleur contact avec le sol. Il est préférable de pratiquer le tai-chi en groupe et avec un encadrement professionnel surtout pour les débutants.

mercredi 26 mai 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages