Le Taï-Do de Robert Cassol

Le Taï-Do est par essence un outil de développement personnel et un art martial permettant le maintien de la santé. Plus de détails sur cette discipline martiale originaire de France.

Le Taï-Do de Robert Cassol : les principes à la base de l’art martial

Le Taï-Do est une discipline martiale mise au point par le maître français Robert Cassol en 1976. Sportif invétéré, il s’investit dans la pratique des arts martiaux dès son plus jeune âge. Il se spécialise dans quatre disciplines martiales précises à savoir le Karaté, le judo, le jiu-jitsu japonais et l’art martial de Morihei Ueshiba. Il évolue dans la pratique des arts martiaux jusqu’en 1955 et brille dans de nombreuses compétitions nationales et internationales. Son premier club de Judo ouvre dans le département de l’Aisne en 1962.
Le Taï-Do de Robert Cassol n’a strictement rien à voir avec le Taido japonais mis au point par Seiken Shukumine en 1965. Si le Taido japonais s’inspire du Karaté d’Okinawa, le Taï-do français puise ses ressources principales du Jiu-jitsu et du judo. Cet art martial dérive d’une étude approfondie du comportement humain et de la philosophie des arts martiaux. Aussi, le Taï-do n’est aucunement un sport de combat. C’est plutôt un budo, une philosophie existentielle centrée sur le développement personnel ainsi que sur le maintien de la santé physique et mental.

Le Taï-Do de Robert Cassol : entraînement et bienfaits

Le Taï-Do se pratique en salle sous la direction d’un maître confirmé dans la discipline. Durant la séance, les pratiquants apprennent à réagir efficacement face à tous types d’agression pouvant survenir dans la vie quotidienne. Ils apprennent des techniques de frappe avec ou sans armes, des techniques de blocage et d’esquives, des techniques d’immobilisation au sol et des luxations. Ils s’initient aussi aux techniques de défense contre de nombreux adversaires. Au-delà de la pratique martiale, le Taï-do se centre également sur le développement physique et mental de chaque participant.
Le Taï-do est un art martial à part entière et non un sport de combat. La notion d’adversaire n’a pas de place dans la discipline. Le but fondamental est la maîtrise de soi. A travers la pratique du Taï-Do, l’homme doit combattre ses démons afin de rétablir l’harmonie entre son corps et son esprit. Il est également amené à forger un corps robuste est un esprit alerte. La lucidité est le maître mot de l’art martial. La réaction face à une agression ne doit jamais se faire de manière précipitée. Le pratiquant doit en effet agir avec vitesse et précision mais également avec lucidité. En développant la confiance en soi, l’esprit de tolérance et les réflexes, le Taï-Do s’annonce comme une discipline martiale permettant un épanouissement total de l’être humain.

vendredi 9 octobre 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages