Enceinte et zen, les techniques qui marchent

La grossesse est une période durant laquelle de nombreuses transformations physiques et psychiques s’opèrent. Différentes techniques sont proposées aux femmes enceintes pour rester zen tout au long de cette étape extraordinaire et préparer l’accouchement.

Enceinte et zen grâce à la sophrologie

Créée dans les années 1960 par le neuropsychiatre espagnol Alfonso Caceydo, la sophrologie consiste en une approche psycho-corporelle. Elle se base sur une prise de conscience accrue de soi et le renforcement des structures positives. En optant pour cette technique, la femme enceinte est plus apte à contrôler son accouchement. La sophrologie est idéale pour vivre pleinement ce moment unique, même lorsqu’un accompagnement médical est mis en place. Les séances permettent à la future maman d’apprendre à maîtriser sa respiration pour détendre son corps et contrôler la douleur causée par les contractions utérines. Grâce aux exercices, la récupération entre deux respirations et la poussée devient également plus facile et efficace. La sophrologie se prépare généralement dès le troisième mois de grossesse, en séance individuelle ou en groupe.

Enceinte et zen grâce au chant prénatal

Le chant prénatal, également appelé psychophonie, est une méthode de préparation à l’accouchement qui vise le mieux-être par le chant. Il a été proposé aux femmes enceintes par Marie-Louise Aucher, cantatrice et professeure de chant, en 1970. Ses études ont été appuyées par des spécialistes plus tard. L’apprentissage des différentes techniques de chant a pour principal effet de détendre le corps dans son ensemble, tout en libérant les tensions et les émotions. Chacun le sait, chanter procure un bien-être sans pareil, ainsi que de la joie de vivre. Le chant prénatal contribue également à contrôler son souffle. Les différents exercices permettent, à part cela, de renforcer la ceinture abdominale, et transmettre à bébé des vibrations particulièrement joyeuses et positives. Tout cela fait donc que la technique du chant prénatal pour préparer la future maman à l’accouchement comporte des bienfaits multiples, aussi bien sur la maman que sur l’enfant qui va arriver.

Enceinte et zen grâce à la kinésithérapie prénatale

Le but principal de cette technique ? Préparer la future maman à l’accouchement grâce à des séances de gymnastique et d’exercices respiratoires. Tout au long des rendez-vous, elle y apprend à se relâcher, ce qui est particulièrement indispensable pour minimiser la douleur, à utiliser le ballon thérapeutique, ainsi que la poussée, le contrôle de la respiration, et certaines positions qui aident bébé à descendre. La kinésithérapie prénatale participe également au contrôle du périnée et prévient les troubles post-partum. Cette technique permet aux futures mamans de moins souffrir de maux de dos, à partir d’exercices spécifiques. Les séances de kinésithérapie prénatale sont aussi recommandées pour le futur papa qui souhaite participer activement lors de l’accouchement. Il y apprendra les gestes utiles pour aider sa compagne lors du travail. La kinésithérapie prénatale est dispensée par des kinésithérapeutes indépendants ou dans la plupart des centres hospitaliers.

vendredi 24 décembre 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages