Ce qu’il faut savoir sur la thérapie familiale

Certains troubles peuvent avoir des conséquences plus ou moins
néfastes sur tous les membres de la famille. C’est là qu’intervient la
thérapie familiale.

L’intérêt d’une thérapie familiale

Également connue sous l’appellation de psychothérapie familiale, la
thérapie familiale est réservée à toute famille, dont un ou plusieurs
membres souffrent de troubles névrotiques ou psychotiques importants.
Le mal-être de ces personnes influence la vie de toute la famille. Il
est impossible de le traiter sans la présence du groupe, car une
famille vie dans l’esprit de groupe. Pour ramener l’équilibre à bon
port, le thérapeute doit rencontrer la totalité de tous les membres
vivant sous le même toit. Parfois, la présence des autres parents
vivant hors du foyer est demandée pour les toutes premières séances
afin de déterminer l’impact des troubles sur le reste de la famille.

Thérapie familiale : les méthodes utilisées

Les thérapeutes spécialisés dans la thérapie familiale utilisent
plusieurs méthodes, mais leurs préférées sont incontestablement les
thérapies psychanalytiques et les thérapies systémiques. La première
fait appel aux concepts psychanalytiques individuels. Son objectif est
de déterminer les conflits interpersonnels mis en cause dans le
groupe. Une telle démarche est réputée pour être efficace dans le cadre de
conflits transgénérationnels. Dans ce cas, les enfants sont obligés de
vivre l’impact négatif de conflits non résolus entre les adultes. A la
longue, l’ambiance familiale devient invivable et néfaste pour
l’épanouissement des petits. Cela explique alors les échecs scolaires,
les bagarres fréquentes à l’extérieur. Quant à la seconde méthode, il
s’agit d’une théorie basée sur le fait que la famille est une sorte de
« système ». La communication est alors considérée comme la meilleure
solution pour rétablir l’ordre.

Le déroulement d’une séance de thérapie familiale

Une séance de thérapie familiale peut durer jusqu’à deux heures. Elle
doit se dérouler deux fois par mois. Dans le cadre d’une thérapie
systémique, l’on procède de manière particulière. La famille se
retrouve avec le thérapeute dans une première salle. Puis dans une
autre salle se trouve un superviseur chargé de rester en communication
avec le psychologue. La thérapie psychanalytique, quant à elle, se
déroule dans une salle unique. Il arrive souvent qu’elle soit
supervisée par deux thérapeutes qui se relaient entre eux pour animer
les débats.

lundi 30 janvier 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages