La thérapie du silence : une cure de bien-être

Quelques moments de tranquillité ne vous feront que du bien, une vraie cure de bien-être. Ceci s’adresse surtout aux citadins.

Le bien-être grâce au silence

Il arrive un moment où on est tellement fatigué qu’on s’énerve au moindre bruit. A ce stade, les personnes deviennent souvent colériques et emploient un ton hargneux pour faire comprendre à son entourage qu’il a besoin de silence. Les citadins sont les premiers concernés par cette situation, le bruit et les vacarmes quotidiens ayant raison d’eux. Le pire c’est que le bruit peut avoir des conséquences fâcheuses non seulement sur l’humeur mais aussi sur l’organisme si on ne citait que l’accélération de la vieillesse.

Vous pouvez très bien éviter d’en arriver là en choisissant la thérapie du silence. Le silence vous apaisera, vous permettra de vous retrouver et vous aidera à faire le point. Cette thérapie est surtout utile pour évacuer le stress, ce qui vous permettra d’être plus efficace dans la vie, et ce, sur tous les plans : familial, personnel, professionnel, affectif, …. Essayez cette cure de bien-être en fin de semaine pour prendre un nouveau départ pour la nouvelle semaine d’après. La question est maintenant de savoir où et comment se déroule cette thérapie du silence.

Thérapie du silence : où ? Comment ?

Si pour certains le silence est source de déprime, il peut pour d’autres constituer une situation très bénéfique. La thérapie du silence ne nécessite pas de thérapeute, le silence étant l’essentiel de la thérapie. Toutefois, le cadre est important. Il vous faut un endroit paisible. Vous pouvez bien évidemment vous offrir une cure de silence chez vous mais assurez-vous que l’atmosphère y est favorable (pas d’enfant ni de télévision, encore moins de dispute des voisins !). L’idéal serait cependant en endroit tranquille et retiré.

Pour une cure de silence, la question du « où » est le plus important, le comment se trouve dans le nom même de la thérapie : le silence. Du moment que vous ne faites pas face à votre train-train quotidien, le cure fait ses effets. Chez vous, vous pouvez par exemple vous décompresser dans le bain, mais assurez-vous avant d’y plonger que rien ni personne ne vienne vous déranger. Vous pouvez tout aussi bien méditer en pleine nature ou seul face à la mer.

jeudi 3 novembre 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages