Vaincre sa timidité !

La timidité n’est ni une maladie ni un trait de caractère mais un trouble bénin que beaucoup arrivent à surmonter avec l’expérience de la vie. Toutefois, elle peut devenir un réel handicap pour la plupart des gens et les causes en sont variées.

Comprendre la timidité

Selon Jérôme Kagan, de l’université d’Harvard, 15 à 20 % des enfants naîtraient avec une prédisposition à la timidité bien qu’aucun gène de la timidité n’ait été identifié. Le profil neurochimique de ces enfants serait particulier, car leur amygdale cérébrale serait particulièrement sensible aux situations de stress. L’environnement où l’enfant évolue peut aussi influencer et développer sa timidité. Soient les parents sont trop timides, soient ils sont trop sévères et rigides. Les événements vécus peuvent engendrer une timidité durable par exemple une humiliation, une moquerie ou un échec douloureux.

La timidité peut s’expliquer aussi par une émotion qui crée un sentiment de peur de l’autre et en même temps une envie de lui plaire. Le tout associé, engendre un manque de confiance en soi. Dans ce cas, la fuite ou le repli sur soi ne résoud rien et pire cela peut amener la personne dans un processus aggravant. La situation évitée conserve l’angoisse et la timidité se consolide. La seule solution c’est de s’exposer progressivement à une situation anxiogène. Si l’exposition est répétée, et qu’elle est associée à un travail psychique, l’anxiété se trouve diminuer.

Les psychothérapies pour vaincre la timidité

Les approches cognitives et comportementales sont efficaces dans le traitement de la timidité. Elles sont surtout efficaces pour combattre les phobies sociales et visent des objectifs plus concrets. Ces thérapies ont une durée limitée dans le temps soit en quelques semaines soit en quelques mois et varient entre 3 et 30 séances. Les thérapeutes essayent de guérir le patient en remontant à la source de leur angoisse pour pouvoir modifier leur comportement. En supprimant cette angoisse, le thérapeute la déplace et ne cherche pas à comprendre sa signification.

Certains psychothérapeutes décident de s’appuyer sur la relaxation, les thérapies de groupe, l’apprentissage de la communication ou encore la sophrologie. Les thérapies de groupe par exemple permettent de s’encourager mutuellement, d’effectuer des jeux de rôles, de surmonter le regard extérieur, de porter son attention sur l’autre. Pour les personnes souffrant d’une timidité excessive, vous devez surmonter progressivement les situations et considérer chaque anxiété comme un défi à relever.

samedi 1er mai 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages