La cryothérapie : quand y avoir recours ?

Quand on se cogne et que l’on veuille limiter la taille de la bosse ou quand on est victime d’une entorse, on pose souvent une poche de glace sur la « blessure ». Cet usage du froid, la cryothérapie l’a étendu au traitement de nombreuses affections.

La cryothérapie

La cryothérapie ou soin par le froid est une méthode qui consiste à traiter les affections et autres lésions par application de « froid » sur la zone atteinte. Cette technique utilise de la glace ou des glaçons enveloppés dans du film plastique. Dans les cas les plus graves et en fonction des maladies à soigner, de la neige carbonique, de l’azote liquide ou du cryoflurane (un gaz) est aussi utilisé. La manipulation de ces trois éléments étant assez délicate, les séances de cryothérapie qui ont recours à ces trois produits ont souvent lieu en milieu hospitalier. La durée du traitement et le nombre d’applications varient en fonction de l’étendue de la maladie et de l’âge du patient.

Que traite-t-on par la cryothérapie ?

On distingue deux types de cryothérapie : la cryothérapie mineure et la cryothérapie majeure. La première catégorie est celle que l’on peut pratiquer à la maison par dépôt de glace sur la zone lésée. Cette technique est surtout connue des sportifs pour atténuer les douleurs lors de tendinites, de déchirures musculaires ou pour soulager les entorses. La cryothérapie majeure, quant à elle, sert à traiter des maladies plus graves, notamment les tumeurs cancéreuses, les problèmes locaux de circulation (comme les angiomes), ainsi que les hémorroïdes. Les problèmes de peau, notamment quelques formes d’hyperpigmentation, les verrues ou encore les végétations vénériennes peuvent également être traités par cryothérapie.

Guérir par le froid ?

Le principe de la cryothérapie repose essentiellement sur les propriétés vasoconstrictrices, anesthésiantes et anti-inflammatoires du froid. Le médecin pourra préconiser le type d’élément à utiliser fonction des zones et des affections à traiter. Il peut même arriver que tout ou une partie du corps soit immergé dans le froid (une baignoire de glaçons ou d’eau glacée) pendant un laps de temps assez court pour soulager les douleurs, notamment les douleurs articulaires et les douleurs rhumatismales.

mercredi 24 avril 2013 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages