Le varech vésiculeux pour combattre la cellulite et le surpoids

Le varech vésiculeux est une algue brune réputée pour son action contre les problèmes de poids et la cellulite. Le varech vésiculeux est en effet un excellent coupe-faim et possède une forte capacité d’absorption des graisses.

Une algue pour réduire l’appétit

Le varech vésiculeux est une algue verte qui prend la couleur brune ou marron une fois séchée. Il se trouve sur les côtes atlantiques européennes, dans les eaux peu profondes, accroché aux roches. Cette algue est particulièrement abondante en Bretagne. Le corps de l’algue se présente sous forme de lamelles sous lesquelles se trouvent de minuscules vésicules d’air. Ces vésicules lui permettent de se maintenir droite et lui servent de flotteurs.

C’est le thalle ou corps du varech vésiculeux qui est utilisé en phytothérapie ou simplement en cuisine. Fraîche, la laitue marine se mange en tant que légume vert et constitue un bon aliment pour réduire l’appétit. De plus, cette algue a la faculté de gonfler dans l’estomac, ce qui produit une sensation de satiété. Très recommandé dans les cas d’obésité, le varech vésiculeux se prend aussi sous forme d’infusion d’extrait sec. Pour ce faire, 15 à 20 g d’extrait sec seront à infuser dans un litre d’eau.

Le varech vésiculeux, une algue nutritive, reminéralisante et anti-cellulite

Si boire 3 à 4 tasses d’infusion de varech vésiculeux ne vous tente pas, vous en trouverez sous forme de compléments alimentaires, en pilules ou capsules. Suivant une cure d’amaigrissement, il est conseillé de prendre 3 ou 4 pilules avant chaque repas, de préférence un quart d’heure avant pour qu’il ait une plus grande action anorexigène. Aliment d’une très grande qualité nutritive, notamment très riche en sels minéraux, en protéines et vitamines A, B, C et E, ses vertus reminéralisantes permettent d’éviter les carences qui peuvent survenir dans un régime amaigrissant.

Pour renforcer son action en interne et pour lutter contre la cellulite, le varech vésiculeux est utilisé en usage externe en compresse ou cataplasme. Émollient, adoucissant et anti-inflammatoire, il active la réduction des tissus adipeux et stimule l’élimination des chlorures. De ce fait, le varech vésiculeux est aussi conseillé en cas de vergetures et de flaccidité de la peau. Un cataplasme se prépare avec de l’algue fraîche préalablement chauffée dans de l’eau, à appliquer chaud durant 10 à 15 minutes. Ce soin est à répéter 3 à 4 fois dans la journée.

samedi 9 avril 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages