Video massage - comment soulager les jambes lourdes

Cette vidéo vous montre plusieurs techniques manuelles pour réaliser un massage et vous apporter une sensation de jambes plus légères.

Démarrons cette séquence de modelage relaxant de la jambe en appliquant l’huile sur l’intégralité du membre inférieur. Application en pattes de chat, simplement pour poser les mains, et monter progressivement descente en effleurage tout droite, et puis un effleurage qui remonte. La pression est légère. remontez une main après l’autre, effleurage les deux mains ensembles avec un peu plus de pression, revenir de manière ondulée un petit peu vive, remontez et saisissez bien l’arrière de la cuisse pour bien la ramener vers l’avant.

Transciption video massage des jambes lourdes {GIF}Transcription de la vidéo à l’attention des sourds et malentendants.

Faites de même au niveau du mollet vers le haut du tibia. Remontez de façon neutre et repratiquez une nouvelle fois pour bien soulever, dégager les masses musculaires, les assouplir et les détendre.

Pressions en V : vos pouces et vos doigts s’écartent pour bien presser depuis le bas de la jambes jusqu’en haut, vous revenez en effleurage simple. Vous prolongez toujours en pression avec les mains qui se rejoignent progressivement vers le haut. Il s’agit d’une sorte de double serrage qui permet de remonter et de défibroser les masses musculaires vers le centre. Le lissage est simple, et vous permet de reprendre avec encore plus d’intensité. Si vous souhaitez à chaque fois faire deux passages ou deux répétitions par manoeuvres, tachez à chaque fois de mettre un peu plus d’intensité dans vous mouvements pour travailler de plus en plus en profondeur les masses musculaires et donner plus de sensations.

Nous allons voir maintenant toute une série de variations sur des pressions glissées. D’abord alternatives, de part et d’autre de la jambe jusqu’au genou, puis de part et d’autre de la cuisse en pressant. Ce système de pression, contrepression permet de bien mobiliser justement le muscle. La descente se fait de façon toute simple en ondulation. Deuxième passage, pour justement en profiter pour mettre un peu plus d’intensité dans vos mains et de presser un peu plus le muscle du quadriceps au niveau de la cuisse. La vitesse se ralentit et la pression s’intensifie maintenant pour travailler vraiment pression / contrepression. Retour en effleurage, grande pression glissée en étau avec principalement une pression du talon des mains. Il s’agit presque d’une pression en mâchoire. Le retour est vif.

Pour ce deuxième passage de la pression en étau, essayez de ressentir comment le poids de votre corps tombe dans vos mains, et surtout dans les talons de vos mains. Variante de l’étau avec des pressions circulaires des talons des mains. Vous allez pouvoir décoller les masses musculaires, défibroser progressivement, et apporter une pronfonde relaxation à tous ces muscles. Le retour se fait de façon alternée, les mains glissant d’un côté puis de l’autre. La sensation est plutôt celle d’un gainage.

Nouvelle série de pressions glissées circulaires, en ressort ou en tire-bouchon, la progression est de plus en plus intense que l’on avance sur la cuisse, et le retour est très léger, très enveloppant. Cette série de pressions glissées prépare le pétrissage.

Travaillez bien de part et d’autre du genou et en remontant sur toute la cuisse, et notamment le quadriceps. le retour est envleoppant comme d’habitude. la pression s’intensifie, avec un peu plus de pression des pouces et un peu plus du bout des doigts toujours avec ce mouvement alternatif gauche droite. Pour donner plus d’intensité à ces manoeuvres, travaillez non seulement avec vos mains, vos coudes, vos épaules, mais sentez surtout que la pression vient de votre bassin. Bougez-le, entrainez votre corps. Le retour se fait avec le bout des doigts, comme des rateaux.

Travaillez maintenant autour de l’os, autour du tibia, de la rotule et du fémur. Retour en effleurage, toujours système de pressions gauche, droite, sauf que maintenant vos pouces et vos indexs explorent d’autres parties des membres inférieurs. Le retour se fait en rateau ou en griffe légère. Le pétrissage passse de gauche droite maintenant dans un mouvement ciruclaire, qui entraine et mobilise encore plus les muscles. Les muscles sont chauds et mobiles, la détente n’en n’est que plus intense. Toujours les rateaux, les griffes pour donner plus de sensations.

Légère variation avec les mains qui travaillent l’une vers l’autre, et juste après ce retour, une variante qui nous vient de Hawaï. Une manoeuvre qu’on appelle le lomi-lomi. Il s’agit de frictions et de pétrissages du bout des doigts alternatifs. Série de pincements d’abord très larges entre le pouce et les doigts, ce qui permet d’activer la circulation sanguine et de bien oxygéner tous les muscles et toutes les fibres. On continue à intensifier, le rythme se fait plus rapide, la prise est toujours pleine, puis en passera ensuite à une prise beaucoup plus légère, beaucoup plus incisive, entre le pouce et l’index, comme une sorte de pianotage, comme si on travaillait sur une harpe. Un deuxième passage permet d’être très méthodique et de pouvoir aborder toutes les zones qui sont sur cette face.

Vous pouvez répéter cette séquence sur l’autre membre inférieur.

Jean-Guy de Gabriac, consultant Spa et fondateur de TIP TOUCH (www.tiptouch.com),

(il est essentiel de veiller à ce que votre partenaire ne présente pas de conditions contraires à ce massage comme des varices, ou une pré-disposition aux phlébites)

vendredi 20 août 2010 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages