Vidéo qu’est-ce que l’hypnose

L’hypnose, en fait, le grand principe, c’est de permettre, avec quelqu’un qui est consentant bien sur, c’est obligatoire, on de fait pas piéger quelqu’un... il faut une collaboration sinon ça ne fonctionne pas.

L’hypnose expliquée par le Dr Mairlot

Vous êtes neuropsychiatre, hypnothérapeute, de l’institut nouvelle hypnose, institut de formation d’hypnothérapeute qu’on peut retrouver sur le web : www.nouvellehypnose.com.

L’hypnose, on est tous chaque jour en état d’hypnose ?

"Exactement, il y a des modifications de l’état de conscience qui sont naturelles. On passe par des cycles ultradiens, qui ont une certaine fréquence mais qui peuvent aussi être produites par certains contextes rassurants, ou certains contextes comme la voiture, effectivement, on a une modification légère de l’état de conscience."

C’est-à-dire ? exemple concret : on est en voiture, on est en train de rouler, et quelque part on oublie un peu la route parce qu’on est absorbé par ses pensées, ça veut dire qu’on est dans un état d’hypnose ?

"Effectivement, c’est une sorte d’état d’hypnose naturelle où on développe une conscience parallèle, qui peut penser à de bons souvenirs, ou qui peut s’imaginer des chouettes projets, et l’autre conscience va rester bien éveil sur le pilotage de la voiture, les dangers qui peuvent arriver."

Donc comment ça marche l’hypnose ?

"L’hypnose, en fait, le grand principe, c’est de permettre, avec quelqu’un qui est consentant bien sur, c’est obligatoire, on de fait pas piéger quelqu’un... il faut une collaboration sinon ça ne fonctionne pas. Donc avec cette technique de concentration mentale, on n’a même pas besoin d’être relâche, l’hypnose n’est pas de la relaxation, par contre, avec certains moyens de concentration mentale, on parvient petit à petit, on pourrait dire à retourner cette conscience vers l’intérieur de soi pour aller travailler par exemple un problème physiologique ou psychologique voire même psychiatrique."

L’hypnose, ce n’est pas récent

On en parle beaucoup aujourd’hui, c’est très à la mode, mais c’est très ancien l’hypnose, ça date du 18ème siècle.

Effectivement, la première fois où on en a parlé, c’était en 1843, maintenant c’est vrai qu’on se rend compte, par des stèles notamment en Égypte, qu’on faisait déjà des formes d’hypnoses, que les prêtres médecins à l’époque, faisaient des formes d’hypnoses. Donc c’est un principe phénomène qu’on retrouve à peu près dans toutes les cultures.

Le principe dans tranches qu’on retrouve dans certaines cultures, dans certaines peuplades, c’est aussi un phénomène hypnotique ?

"Oui, quelque part ce sont de transes extraverties, en général ça fait peur aux occidentaux, et les occidentaux, comme ils ne sont pas dans cette culture là, quand ils entrent en transe hypnotique, ils n’ont pas d’extériorisation particulièrement spectaculaire.

"Freud a créé la psychanalyse justement pour se détacher de l’hypnose ? On peut parler de l’ancienne hypnose et de nouvelle hypnose c’est ça ?

"Effectivement, lui a appris l’hypnose ancienne, c’est-à-dire une hypnose très autoritaire pour explorer l’inconscient

"dormez je le veux" c’est ça ?

"Oui, il l’a utilisé d’ailleurs très longtemps et il a reconnu que c’était grâce à l’hypnose qu’il avait découvert les principes de la psychanalyse, et puis, effectivement, n’étant pas très à l’aise avec l’hypnose et avec notamment les côtés plutôt thérapeutiques, puisque lui l’utilisait plutôt pour comprendre le cerveau humain et non pas dans une visée disons à but thérapeutique, donc petit à petit il l’a abandonnée pour créé sa propre technique."

Vidéo hypnose

lundi 24 septembre 2007 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages