La vitamine K, un grand allié de la santé

La vitamine K est une substance présente naturellement dans l’organisme et plus précisément dans la flore intestinale. Celle-ci détient de nombreuses vertus indéniables sur la santé. Le point sur ce grand allié de la santé.

Caractéristiques générales de la vitamine K

Le « K » dans vitamine K est le diminutif du vocable allemand « Koagulation », un nom inspiré de la fonction que cette substance tient dans la coagulation du sang. Il s’agit d’une vitamine liposoluble, autrement dit soluble dans les corps gras. Elle se présente sous deux formes, à savoir la vitamine K1 que l’on retrouve dans les algues, les légumes verts tels que les épinards ou le brocoli, ou encore l’huile de soja. La vitamine K2 provient, quant à elle, des bactéries du côlon, mais elle est également contenue dans les aliments produits par fermentation, à l’instar du yaourt ou du fromage. A noter que la vitamine K2 fait partie de la composition de plusieurs médicaments.

Les différentes propriétés et rôles de la vitamine K

De manière globale, la vitamine K occupe une fonction protectrice : elle joue un rôle dans la prévention de certaines maladies cardiovasculaires et permet également de ralentir l’ostéoporose. Elle aide aussi à freiner une éventuelle décalcification. Dans le domaine médical, la vitamine K est prescrite à un dosage élevé sur un patient dont le sang coagule mal. Une carence en vitamine K ne peut survenir que chez certains nourrissons à leur naissance, alors que leur flore intestinale est dans l’incapacité de produire assez de cette vitamine. Cette substance est alors administrée par voie orale sous forme de substitut vitaminique.

Bon à savoir concernant la vitamine K

La vitamine K présente l’avantage de ne provoquer aucun effet néfaste sur la santé même si elle est prise à haute dose. Il faut par ailleurs noter que certains traitements médicamenteux sont dans certains cas susceptibles d’entraîner des carences en vitamine K. Tel est le cas d’un traitement anti-cholestérol ou aux antibiotiques. Dans tous les cas, il est essentiel d’être bien prudent lors de la prise de certains médicaments qui, en interaction avec la vitamine E, peut faire obstacle aux effets de la vitamine K.

lundi 3 décembre 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages