Le Watsu, une technique de relaxation adaptée aux femmes enceintes

Le Watsu est une pratique de relaxation qui n’est pas encore très répandue en France. Pratiquée dans de l’eau chauffée à 35 °C, elle est basée sur le Zen Shiatsu. Le Watsu produit un relâchement des muscles et une libération totale de ses émotions.

Le Watsu, une technique de relaxation aquatique

Méthode de relaxation fondée par Harold Dull dans les années 1980, le Watsu tire son nom de la combinaison des mots water et shiatsu. C’est une sorte de travail corporel qui se pratique dans l’eau avec l’aide d’un kinésithérapeute ou d’un praticien. Plongé dans l’eau, le corps se libère de la gravité pour être doucement bercé. La température de l’eau avoisinant celle du corps facilite le relâchement musculaire, procurant une grande relaxation.

Cette chaleur et la sensation de légèreté agissent également sur l’esprit en apportant un sentiment de quiétude favorable à la libération de tout blocage et de ses émotions. Les courbatures et les tensions au niveau des articulations seront soulagées par des étirements effectués par le praticien. L’équilibre des méridiens est rétabli grâce aux pressions sur les points d’acupuncture, stimulant par la même occasion l’énergie interne par l’ouverture des chakras.

Le Watsu pour mieux se préparer à la naissance de bébé

Permettant un vrai lâcher-prise, le Watsu est souvent employé pour aider les futures mamans à mieux se préparer à la mise au monde leur bébé. Les conditions de pratique du Watsu facilitent en effet la préparation à l’accouchement. Dans l’eau, les mouvements se font plus librement et l’effet de la gravité en moins simplifie ces derniers. Le Watsu soulage les maux du dos dus à la pression du poids du bébé. Une séance de Watsu permet également de retrouver une respiration lente et profonde.

Les techniques de respiration profonde permettent par ailleurs une meilleure communion avec le bébé. Le contact avec l’eau, les exercices de respiration et le relâchement profond ressenti tant au niveau corporel que de l’esprit, amènent les jeunes mamans à se libérer de leur peur. Différentes sensations peuvent ressurgir, ainsi que des émotions enfouies. C’est pourquoi il n’est pas rare que des larmes surviennent lors d’une séance de Watsu. La pratique constitue, de ce fait, un grand moment de libération émotionnelle.

mardi 5 avril 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages