Le wing chun, un art martial détonant

Discipline martiale d’origine chinoise, le wing chun acquiert progressivement de la notoriété en territoire européen. Tour d’horizon sur les particularités du wing chun, cet art martial impressionnant.

Le wing chun, principes fondateurs

Le wing chun est un art martial d’inspiration chinoise. La légende attribue la création de la discipline à une femme du nom de Yim Wing Chun. Un noble réputé aurait demandé Wing Chun en mariage. Victime d’un refus, ce dernier jura de la laisser en paix uniquement dans la mesure où elle réussirait à le vaincre au combat. Pour y arriver, Wing Chun aurait demandé à une nonne bouddhiste dénommée Ng Mui de lui enseigner les rudiments des arts martiaux de Shaolin du Sud. Après avoir battu son prétendant au duel, Wing Chun aurait défini les principes fondateurs du wing chun avant de le vulgariser dans le monde.

Face à cette légende, l’histoire précise que le wing chun est un art martial traditionnel transmis oralement. Il est donc difficile d’affirmer avec précision le nom du fondateur de cet art martial. Le wing chun est la science par excellence du combat rapproché. Il se base sur le contrôle de l’équilibre et l’habilité à se servir de la force de l’opposant pour le neutraliser. Il est particulièrement impressionnant par l’esthétique et l’efficacité de ses techniques de frappe avec les mains. L’un des maîtres le plus réputés du wing chun se nomme Yip Man, l’un des formateurs du légendaire Bruce Lee.

Le wing chun, pratique et bienfaits

Le wing chun est connu des Occidentaux grâce aux exploits de Bruce Lee dans l’univers du 7e art. Les centres de formation en wing chun sont actuellement de plus en plus nombreux aux États-Unis et en Europe, mais surtout en France. Une séance typique dure deux heures. Les pratiquants portent une tenue de sport confortable lors de l’entraînement. Durant la séance, les adeptes apprennent à contrôler leur équilibre, à esquiver et annihiler les attaques des opposants, à porter des coups avec les mains et les pieds sans accomplir des grands mouvements. Le maniement d’armes blanches comme le bâton, le couteau et le sabre est également enseigné aux élèves lors de l’entrainement.

Le wing chun est un art martial pour la santé et le bien-être. Il permet aux pratiquants de connaître les possibilités et les limites de leur corps. Il développe le réflexe, mais aussi la confiance en soi. Il fortifie le corps et booste la volonté d’entreprendre. Il élimine également le stress et la nervosité et permet le défoulement lors de l’entrainement. Le wing chun est accessible à tout le monde, sans restriction d’âge. Chacun évolue à son rythme lors de l’entraînement. Les objectifs principaux sont l’acquisition de la maîtrise de soi, la fortification du corps et de l’esprit et le développement personnel.

mercredi 27 octobre 2010 , par Articles santé beauté, Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages