La zoothérapie : quand les animaux nous font du bien

Certaines personnes considèrent leur animal domestique comme leur meilleur ami, d’autres comme un compagnon fidèle, affectueux, protecteur... Dans un but thérapeutique, le contact avec l’animal va toutefois bien au-delà d’une simple relation affective, et devient une véritable source de bien-être. C’est l’essence même de la zoothérapie.

La zoothérapie : de quoi s’agit-il ?

Appelée également médiation animale ou thérapie assistée par les animaux, la zoothérapie est née dans les années 1950. Un pédopsychiatre américain en est l’initiateur, Boris M. Levinson. Ce dernier est l’un des premiers médecins à constater les effets bénéfiques que le contact avec un animal domestique peut procurer, aussi bien sur la santé mentale que physique des malades. En général, la zoothérapie fait intervenir un chien, un chat, un cheval ou encore un dauphin. Une médiation animale par le furet, le lapin ou les tourterelles est aussi possible.

Contribuant au mieux-être et ne se substituant nullement au thérapeute, l’animal joue en fait le rôle de médiateur entre ce dernier et le patient. Cas de stress, de solitude, de dépression, de manque de confiance en soi, de schizophrénie ou même de maladie d’Alzheimer, les applications thérapeutiques de la zoothérapie sont nombreuses. Elle peut également aider les personnes endeuillées à surmonter leur souffrance ou encore réduire l’appréhension face aux interventions chirurgicales que peuvent ressentir les patients ayant des problèmes mentaux.

La thérapie assistée par les animaux pour qui ?

Sachant que la zoothérapie est couramment utilisée comme soin thérapeutique complémentaire, elle peut s’adresser aux enfants en difficultés scolaires, aux adolescents difficiles, aux handicapés physiques, aux personnes âgées en proie à la solitude, aux personnes souffrant de troubles psychologiques, aux pensionnaires du milieu carcéral… Que ce soit pour gagner de l’assurance, de l’estime de soi, favoriser la mobilité physique, sortir de l’isolement ou pour mieux gérer stress et angoisse, la zoothérapie ne peut être que bénéfique pour tout le monde.

Si la simple présence, le soin et le contact d’un animal domestique peuvent apporter du bien-être à son ou ses propriétaires, il faut savoir que les animaux médiateurs intervenant en zoothérapie ne sont pas « ordinaires ». Choisis selon leur caractère, ils subissent des examens comportementaux. Ceux-ci ont pour objectif d’analyser leur potentiel en tant que médiateur. Enfin, pour être un excellent médiateur, une éducation spécifique est donnée à l’animal.

jeudi 18 avril 2013 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages