Pourquoi adopter une alimentation à index glycémique bas ?

Accueil > Santé > Alimentation, nutrition > Pourquoi adopter une alimentation à index glycémique bas ?

Diabète, surpoids et obésité ont pour élément commun le sucre, ou plutôt un excès de sucre. L’alimentation à index glycémique bas offre alors une solution facile pour y remédier, contrôler l’apport en sucre, éviter certaines maladies et surtout être en meilleure santé.

par La rédaction 107 Il y a 0 message de forum.

L’indice glycémique, c’est quoi exactement ?

Introduite par le chercheur David Jenkins dans le courant des années 80, la notion d’IG ou index glycémique sert à mesurer la capacité d’un aliment à élever plus ou moins rapidement la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre sanguin.

Les aliments sont classés dans trois catégories distinctes : l’IG bas qui est inférieur ou égal à 55, l’IG moyen compris entre 56 et 69, et l’IG élevé au-delà de 70.

Une alimentation à IG bas pour éviter les pics glycémiques et le stockage des graisses

La consommation d’aliments à IG élevé augmente rapidement le taux de sucre dans le sang et stimule la sécrétion d’insuline. Pour rappel, il s’agit de l’hormone produite par le pancréas, chargée de réguler le taux de sucre dans le sang et de nourrir les cellules. Plus le taux de sucre sanguin est élevé, plus la production d’insuline est importante.

Dans un premier temps, l’hormone convertit le sucre en glycogène, c’est-à-dire en réserve d’énergie au niveau du foie et des muscles. Le sucre excédentaire se transformera par la suite en triglycérides, favorisant cette fois-ci le stockage de graisses.

Avec les aliments à IG bas, les graisses déjà présentes dans les adipocytes se transforment en source d’énergie, ce qui permet tout simplement d’éviter le stockage de graisses supplémentaires.

Limiter les risques de diabète et de maladies cardiovasculaires

Comme mentionné plus haut, la consommation d’aliments à IG élevé sollicite davantage le pancréas. Au fur et à mesure qu’il sécrète de l’insuline en quantité élevée, l’organe finit par s’épuiser, laissant la porte ouverte à diverses pathologies, comme les maladies cardiovasculaires, les maladies inflammatoires chroniques ainsi que le diabète de type 2.

Quelques exemples d’aliments à indice glycémique bas

La majorité des légumes frais présentent un indice glycémique relativement bas. Particulièrement riches en fibres, en vitamines et en antioxydants, ils sont donc bénéfiques pour la santé et peuvent être consommés sans modération.

À noter toutefois que certains légumes présentent un IG élevé lorsqu’ils sont cuits, à l’exemple de la carotte. Son IG est de seulement 20 quand elle est crue et s’élève rapidement à 90 une fois cuite.

Ci-après une liste de quelques aliments à IG bas :
- avocat : 10
- courgettes, amandes brocoli et tofu : 15
- carotte crue, aubergine, cerises : 20
- flageolets : 25
- fromage blanc nature, tomate, lentilles corail : 30
- graines de lin, pomme, abricot frais, quinoa : 35
- pâtes complètes al dente : 40
- riz basmati complet : 45.