La coloration au henné : les pour et les contre

Accueil > Beauté > Coiffure > La coloration au henné : les pour et les contre

La coloration au henné est aujourd’hui considérée comme l’une des méthodes les plus naturelles pour se teindre les cheveux ou rehausser leur couleur naturelle. Cependant, il n’est pas toujours facile de sauter le pas quand on entend certaines mauvaises expériences. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons décidé de faire le point sur cette technique de coloration naturelle.

par La rédaction 240 Il y a 0 message de forum.

Le henné est un véritable soin pour les cheveux

La coloration au henné n’agresse pas les cheveux. En plus de fournir une coloration, cette technique s’établit même en tant que véritable rituel de soin en les réparant tout en apportant une certaine protection. À la différence des colorations chimiques, la version au henné enrobe le cheveu en formant une sorte de gaine protectrice. Les pigments de la plante viennent donc se fixer au niveau des couches extérieures de la fibre capillaire. La coloration au henné est également un régulateur pour les cuirs chevelus qui souffrent d’un excès de sébum. En plus de favoriser la pousse des cheveux, elle aide aussi à lutter contre les pellicules.

Un produit à associer avec d’autres poudres naturelles

Pour obtenir la couleur souhaitée, contrairement aux colorations conventionnelles, l’ajout de poudres naturelles au fort pouvoir colorant est indispensable. Par exemple, si vous souhaitez éclaircir un châtain clair pour obtenir un effet coup de soleil, vous aurez besoin d’un henné de base neutre auquel vous ajouterez un mélange de brou de noix et de poudre de cannelle.

Sachez également que le henné blond que vous trouvez fréquemment en magasin n’a pas pour objectif de colorer les cheveux. Il s’agit en réalité d’un mélange de henné neutre et de camomille spécialement conçu pour éclaircir de quelques nuances une chevelure déjà claire.

Uniquement pour des cheveux spécifiques

Pour que la coloration au henné soit efficace et produise la couleur souhaitée, il est essentiel de procéder sur des cheveux sains et naturels. Sur des cheveux déjà teints, permanentés ou ayant subi un traitement chimique, il est fort probable que la coloration ne s’applique pas correctement et que vous vous retrouviez avec un résultat décevant.

Il est vivement conseillé d’attendre au moins 2 mois après un traitement chimique avant de se lancer dans la coloration au henné. Si vous avez les cheveux colorés, mieux vaut patienter jusqu’à la repousse complète. Attention, la coloration au henné ne convient pas aux cheveux bouclés et ondulés, car elle a tendance à détendre les boucles, à moins que ce ne soit aussi votre but.

Notez cet article

3 votes