Accueil > Mots-clés > sites > medecine chinoise

medecine chinoise

La recherche de méthodes de soin moins invasives et moins agressives pousse nombre de personnes à s’intéresser à des techniques ancestrales empruntées à la médecine chinoise. La prise en charge de l’aspect physique et psychique de la maladie est l’une de ses particularités.

Les principes de la médecine chinoise

La médecine chinoise se base sur le principe que la santé d’un individu lui vient du flux d’énergie qui circule dans son corps. Le moindre obstacle à cette énergie fait réagir l’organisme. Apparaissent alors les signes extérieurs d’une pathologie. La médecine traditionnelle chinoise ne sépare pas le corps de l’esprit. Tout traitement prend en compte ces deux entités en même temps. Le thérapeute soigne au préalable les origines du déséquilibre afin de mieux appréhender les symptômes et les éradiquer une bonne fois pour toutes.

Pour la médecine chinoise, la santé d’une personne dépend de l’interconnexion entre chaque organe et l’énergie qui y circule, et entre la personne et l’environnement extérieur dans lequel elle évolue. Le Qi est cette force qui agit tant sur le corps que sur l’esprit. En se répandant dans l’organisme humain, il suit un parcours spécifique passant par les méridiens. Ces derniers sont aussi appelés points d’acupuncture. Lorsqu’un individu ressent de la fatigue, s’il a de la fièvre ou tout autre symptôme, cela signifie que l’équilibre général est compromis et qu’il convient d’agir sur les points d’acupuncture.

Les soins dispensés par la médecine chinoise

Les traitements peuvent être préventifs et curatifs. Ils agissent sur différents problèmes de santé, qu’ils soient d’ordre émotionnel tels que la dépression ou le stress, digestifs ou respiratoires entre autres. La médecine traditionnelle chinoise peut être associée à la médecine occidentale sur conseil d’un praticien selon la pathologie à traiter.

Cette pratique se base sur cinq éléments pour soigner. Seules les personnes ayant la maîtrise de l’ensemble de ces pratiques peuvent prétendre au titre de docteur en médecine chinoise :

-  l’acupuncture qui consiste à insérer de fines aiguilles au niveau des méridiens
-  la pharmacopée constituée de plantes médicinales
-  le massage
-  une alimentation spécifique basée sur la diététique chinoise
-  le Tai-chi et le Qi Gong qui sont des exercices visant à rééquilibrer le flux énergétique.