Enfants et adolescents : quand prendre rendez-vous avec un pédopsychiatre ?

Accueil > Psychologie > Enfants bébé > Enfants et adolescents : quand prendre rendez-vous avec un pédopsychiatre (...)

À l’instar des adultes, les enfants et les adolescents souffrent aussi de certains troubles de la santé mentale. Il arrive en effet que derrière un symptôme jugé comme banal se cache une difficulté qui nécessite l’intervention d’un spécialiste comme le pédopsychiatre.

par La rédaction 292 Il y a 0 message de forum.

La pédopsychatrie, c’est quoi exactement ?

Au même titre que la gérontopsychiatrie et la psychiatrie légale, la pédopsychiatrie est une branche de la psychiatrie. Elle se consacre à l’étiologie, à l’étude, au diagnostic, à l’évaluation, au traitement ainsi qu’à la prévention des troubles comportementaux, mentaux et émotionnels chez l’enfant et l’adolescent.

Le pédopsychiatre travaille autour de la parole afin d’éviter, dans la mesure du possible, la mise en place d’un protocole médicamenteux. Le spécialiste établit donc un lien avec l’enfant pour travailler sur ses difficultés. Il analyse ensuite son comportement ainsi qu’un certain nombre de symptômes pour élaborer un projet thérapeutique avec les parents en vue d’accompagner l’enfant.

À quel moment consulter un pédopsychiatre ?

Dans la plupart des cas, les parents prennent rendez-vous chez le pédopsychiatre lorsqu’un certain taux de tolérance est atteint. Il s’agit notamment de l’instant auquel le trouble ainsi que la souffrance qui l’accompagne commencent à avoir de sérieuses conséquences sur la vie quotidienne de la famille.

Il faut tout de même savoir que la psychiatrie se base sur la notion de degré. Chacun est soumis à des fluctuations thymiques, c’est-à-dire des jours où tout va bien et d’autres où rien ne va. À partir du moment où ce type de situation devient insupportable, cela signifie qu’il est désormais temps de prendre rendez-vous chez un spécialiste.

Les motifs de consultation les plus fréquents

Chez l’enfant et l’adolescent, les motifs de consultation d’un pédopsychiatre sont nombreux. Avant trois ans, les troubles du sommeil et les retards de développement, comme l’acquisition de la marche ou le langage inquiète le plus les parents.

Après trois ans, notamment à l’entrée en maternelle, les difficultés à se séparer des parents ainsi que le manque de concentration à l’école sont les motifs les plus courants. Les problèmes scolaires comme l’hyperactivité ou la dyslexie apparaissent souvent en CP.

À l’aube de l’entrée en classe de 6e, les problèmes liés à l’immaturité, les difficultés de l’enfant à travailler seul et à s’adapter à la vie en collège sont couramment évoqués.

Ensuite, en 4e et en 3e, les problèmes typiques de l’adolescence, comme l’anorexie ou la boulimie, les scarifications, l’alcoolisme ou la toxicomanie sont mis en avant.

Enfin, lors des années lycée, les difficultés liées à l’orientation, l’opposition aux parents et la sexualité sont les sujets les plus évoqués.