Surpoids chez l’homme : quel régime suivre pour mincir ?

Accueil > Santé > Alimentation, nutrition > Surpoids chez l’homme : quel régime suivre pour mincir ?

Chez l’homme, avec la morphologie androïde, le stockage de graisses se fait surtout au niveau de l’abdomen. Pour perdre du poids, il est essentiel de rectifier son alimentation et adopter un régime de type crétois, tout en pratiquant bien évidemment une activité physique régulière.

par La rédaction 72 Il y a 0 message de forum.

Les atouts minceur du régime crétois

Le régime crétois est souvent recommandé par les nutritionnistes aux hommes qui souhaitent perdre du poids et éliminer la graisse abdominale. Il s’agit de l’alimentation traditionnelle des habitants de l’île de Crète, en Méditerranée.

Très peu calorique, à raison de 1 900 calories par jour, le régime crétois aide à perdre jusqu’à un kilo par semaine, surtout pour une personne en surpoids. En comparaison avec un régime occidental présentant le même nombre de calories, de protéines, de glucides et de lipides, il s’avère que le régime méditerranéen favorise un taux de masse grasse ainsi qu’un poids nettement inférieurs.

D’après la professeure de médecine comparative Shively au Wake Forest school of Medicine, les fibres présentes dans les aliments consommés dans le cadre du régime crétois régulent l’appétit et poussent à moins manger, contrairement aux régimes occidentaux riches en sucres qui seront rapidement assimilés par l’organisme. Les mêmes propos sont appuyés par le phytothérapeute Guy Avril qui estime que les sources de glucides respectueuses du glucose sanguin améliorent la satiété et protège l’organisme contre le stockage de graisses de manière excessive.

Comment s’alimenter selon le régime crétois ?

Le régime crétois pour mincir est relativement simple. La consommation de fruits et de légumes frais et secs ainsi que certains aliments céréaliers très peu raffinés est indispensable, à raison de 200 g de légumes et 450 g de fruits par jour.

Prenez aussi l’habitude de cuisiner à l’huile d’olive en petite quantité. Il ne faut pas non plus hésiter à relever les plats avec de l’oignon, de l’ail et des fines herbes comme la menthe, le romarin, le basilic ou l’aneth. La consommation de viande et de volaille est limitée à 1 ou 2 fois par semaine. En revanche, pour le poisson et les escargots, vous pouvez en manger au moins 2 fois dans la semaine.

La consommation de yaourt et de fromage est plutôt modérée, et les produits à base de lait de brebis ou de chèvre sont à privilégier. En outre, les noix et les oléagineux sont conseillés pour les collations à la place des biscuits et autres produits farineux ou sucrés. Enfin, en ce qui concerne les boissons alcoolisées, seul le vin est autorisé, toujours avec modération.