Huiles essentielles : rappel sur les précautions à prendre

Accueil > Huiles essentielles > Huiles essentielles : rappel sur les précautions à prendre

Avec l’arrivée du printemps, c’est la saison des allergies. Et avec le Covid-19, on est nombreux à avoir recours aux huiles essentielles antivirales. Seulement, il ne s’agit pas de produits anodins. Nos conseils pour une utilisation en toute sécurité.

par La rédaction 183 Il y a 0 message de forum.

Les contre-indications des huiles essentielles

Une huile essentielle est fortement concentrée et capable de provoquer des réactions allergiques ou d’autres effets indésirables, c’est pourquoi il est vivement conseillé de consulter un professionnel avant d’en utiliser.

Il faut par exemple savoir que les huiles essentielles sont contre-indiquées chez la femme enceinte ou allaitante, les enfants âgés de moins de 3 ans, les individus présentant des troubles neurologiques ou épileptiques ou encore souffrant de pathologies graves. En cas de doute, pensez à toujours demander conseil avant d’acheter.

Précautions en usage externe

En règle générale, il faut éviter l’application d’huiles essentielles sur les yeux, le contour des yeux et de la bouche ainsi que les muqueuses. Leur usage à l’état pur à l’intérieur du nez ou des oreilles est également inapproprié. Pour minimiser les effets irritants (fréquents chez les produits riches en phénols et en aldéhydes terpéniques) ainsi que les autres réactions secondaires, diluez toujours l’huile essentielle dans une huile végétale à raison de 5 %, ou dans une base neutre si vous devez l’utiliser pour votre bain.

Le mieux est de tester le produit sur le pli intérieur de votre coude et d’attendre 24 heures pour voir si vous présentez ou non des réactions allergiques. Si vous souhaitez utiliser une huile essentielle d’agrumes ou un produit riche en furocoumarines, ne vous exposez pas au soleil durant les 4 heures qui suivent.

Voie orale et diffusion d’huile essentielle

L’utilisation par voie orale est déconseillée chez les enfants de moins de 7 ans. Conformez-vous rigoureusement aux doses prescrites et évitez une utilisation prolongée sans avis d’un professionnel. Notez aussi que toutes les huiles essentielles ne se prêtent pas à un usage par voie orale.

En inhalation ou en diffusion atmosphérique, préférez les utilisations de courte durée. Retenez bien que la diffusion d’une huile essentielle en continu dans un espace confiné est à éviter absolument. L’emploi d’huiles essentielles riches en cétones est également déconseillé en présence d’enfants. De même, si vous devez diffuser des produits à forte teneur en phénols, mélangez avec des huiles essentielles moins agressives (lavande ou agrumes) et utilisez à raison de 0,1 à 0,5 %.

Notez cet article

0 vote