Scoliose : la comprendre et la soigner

La scoliose revêt différentes formes. Comprendre la scoliose permet de la soigner.

La scoliose, qu’est ce que c’est ?

Du grec « skolios » qui signifie tortueux, la scoliose est une déformation de toute ou une partie de la colonne vertébrale. Cela provoque une torsion de plusieurs vertèbres sur elles-mêmes avec pour conséquence des déformations du thorax ou encore de l’abdomen. Cependant, cela ne signifie pas que toutes les déformations sont des scolioses. Il faut veiller à distinguer la vraie scoliose de la scoliose de l’attitude scoliotique. Cette dernière, souvent fréquente et moins grave est une déviation latérale de la colonne vertébrale, sans qu’il y ait torsions des vertèbres et déformations du tronc. Ainsi, la vraie scoliose se caractérise par son aspect tridimensionnel où chaque vertèbre subit un mouvement dans le plan frontal en inclinaison latérale, dans le plan sagittal en extension, et dans le plan horizontal en rotation axiale.

La scoliose : quand est-ce qu’elle apparaît ?

Elle touche environ 2 à 4 % de la population française et peut survenir dès la naissance jusqu’à la fin de la maturité osseuse, soit vers 15 ans. Suivant l’âge de découverte de la scoliose, il existe 3 catégories : la scoliose infantile, de 1 à 3 ans ; la scoliose juvénile, de 3 ans à l’âge des premières règles et enfin la scoliose de l’adolescent. Le début de la puberté représente la période critique de l’évolution d’une scoliose : en effet, c’est à cette période que le rachis évolue le plus, entre 11 et 13 ans chez les filles et 13 à 15 ans chez les garçons. Le rachis peut grandir jusqu’à 8 cm. Les déformations visibles sont les suivantes : déplacement latéral du rachis dans laquelle la colonne n’est pas droite ; une gibbosité dans laquelle le bassin a un aspect déséquilibré ou encore l’exagération de la lordose lombaire, quand le creux des reins est plus apparent qu’à l’ordinaire. Il faut tout d’abord faire une radiographie, qui permettra de découvrir les éventuelles malformations. Grâce aux dépistages directs réalisés par les médecins, 95 % des scolioses sont découvertes à moins de 30 ° d’angulation.

La scoliose : comment la soigner ?

Selon la gravité des cas, la capacité d’évolution et l’âge du patient, il existe différents types de traitements. En premier, on pense à la kinésithérapie : elle a pour mission d’augmenter la musculature du thorax, de corriger la mauvaise posture et de faciliter la ventilation pulmonaire. Bien qu’elle ne puisse complètement éradiquer la scoliose, la kinésithérapie est un complément indispensable pour le traitement. Le traitement orthopédique, quant à lui, consiste au port du corset, indiqué dans les cas de formes moyennes et sévères des scolioses. Il vise à corriger et améliorer les déformations existantes pour que le rachis puisse mieux évoluer durant le reste de la croissance osseuse. Il est à noter que le corset est adapté à la morphologie du patient. Enfin, le dernier traitement envisageable est l’intervention chirurgicale. Elle concerne les cas de scolioses sévères qui ont été prises en charge trop tardivement. L’opération consiste à placer plusieurs tiges métalliques qui serviront de tuteur pour maintenir l’alignement corrigé des vertèbres.

lundi 9 mai 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages