Se préparer à une césarienne

Si l’annonce d’une grossesse n’apporte généralement que de la joie et du bonheur, l’annonce d’une césarienne peut créer des angoisses. Comment rester zen face à cette situation ?

Les raisons d’une césarienne

De nombreuses raisons peuvent entraîner votre gynécologue-obstetricien à vous prescrire une césarienne. La décision peut être prise dès le début de la grossesse dans le cas d’une césarienne itérative, c’est-à-dire si vos précédents accouchements ont eu recours à la césarienne. Après une radio du bassin, un résultat « limite » peut également nécessite une césarienne. Le résultat limite signifie que les dimensions de votre bassin ne vont pas faciliter ou ne vont pas permettre le passage du bébé.

Certains problèmes de santé nécessitent aussi la pratique d’une césarienne. C’est par exemple le cas d’une personne sujette à l’hypertension ou aux problèmes cardiaques. Au cours de la grossesse, il se peut que des complications apparaissent, provoquant l’inconfort et des risques pour la santé du bébé ou une souffrance fœtale justifiant une césarienne. Enfin, sa position en fin de grossesse est une raison évidente d’une césarienne. Si par exemple, le bébé n’arrive pas à descendre en raison d’une quelconque retenue, en raison d’un cordon circulaire ou d’une position sur le siège, la césarienne est indispensable pour le sortir sans risque.

Se préparer à une césarienne et rester zen

Ces raisons sont souvent une source d’angoisse pour la future mère. Il faut savoir que la pratique est aujourd’hui courante et les risques liés à la césarienne sont désormais infimes. Pour ne pas paniquer, il convient de se renseigner auprès du corps médical concernant l’opération, notamment les préparatifs, le déroulement et les habitudes à prendre par la suite. En effet, l’information permettra de calmer vos angoisses.

Par ailleurs, vous pouvez y trouver des points positifs. Par exemple, une césarienne programmée vous permettra de choisir la date de la naissance de votre bébé et de vous préparer à cela. Plutôt que de vous activer pour faciliter l’accouchement, reposez-vous en attendant le jour J, prenez le temps de préparer votre valise et éventuellement votre entourage. Vous pourrez également être sure que votre conjoint sera présent puisqu’il sera prévenu à l’avance. Par contre, évitez de rester sur des récits de césariennes qui se sont mal passées ou qui démontrent une douleur insupportable, cela ne fera que vous stresser. Si vous décidez de vous informer sur un forum, notez les problèmes qui ne vous ont pas rassurés et parlez-en à votre médecin.

mercredi 11 janvier 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages