A chaque âge son quota de sommeil

Dormir fait partie des fonctions naturelles des êtres vivants, dont l’être humain. Le sommeil nous permet de nous régénérer, et pourtant les besoins sont différents d’une personne à l’autre.

Les bienfaits du sommeil

Tous les thérapeutes le signalent, dormir fait du bien. Cette fonction utile à notre organisme constitue la phase de repos naturelle après une journée d’activités. Les bébés, jusqu’à un certain âge, passent plus de temps à dormir. Mais eux ne se reposent pas seulement : ils grandissent doucement, alternant sommeil et tétées. Les enfants ont également besoin de dormir suffisamment pour améliorer leur croissance. Outre une alimentation équilibrée, huit à dix heures de sommeil continu permettent en effet une bonne assimilation des nutriments dans l’organisme des enfants. Comme ils sont censés bouger beaucoup durant la journée, dormir suffisamment leur permet également de récupérer l’énergie dépensée. Quant aux adultes, les besoins varient en fonction de leurs habitudes et du mode de vie de chacun. Certains observateurs pensent que les besoins diminuent avec l’âge. Les personnes retraitées se contenteraient d’une quantité réduite de sommeil par rapport à une personne active.

Privilégier la qualité du sommeil

Effectivement, c’est la qualité du sommeil qui l’emporte chez l’adulte. On note en effet des personnes qui se réveillent en pleine forme au bout de quatre heures de sommeil. De quoi rendre jaloux ceux qui ont besoin de leur nuit complète, entre six à huit heures ! Il est assez difficile de vouloir modifier, le cas échéant, cet état de fait, car nous sommes inégaux en matière de sommeil. Certaines personnes s’endorment sans souci au milieu d’un véritable vacarme (télévision, bruit de voitures, etc.) tandis que d’autres ne peuvent s’assoupir que dans une atmosphère feutrée, silencieuse et rassurante. En tout cas, la sieste peut venir au secours des uns et des autres, pour marquer un break dans la journée. Cela s’apprend ou s’adopte. Comme pour le sommeil de nuit, la qualité d’une sieste (15 minutes au maximum) sera primordiale pour entamer vigoureusement la deuxième partie de la journée. En tout état de cause, observer et noter ses propres besoins pour garder la forme !

mercredi 7 septembre 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages