La spasmophilie : le soin au naturel

La spasmophilie est une maladie de plus en plus courante, surtout chez les femmes. Elle est principalement causée par une carence en micronutriments, tels que le phosphore, le potassium, les vitamines D ou le calcium. Elle se traduit par la convulsion des muscles, s’associant à divers troubles mentaux. Elle peut toutefois être traitée par la mise en pratique de plusieurs méthodes naturelles. Dans les cas plus graves, des médicaments sont prescrits.

Les principaux symptômes de la spasmophilie

La spasmophilie se manifeste par des problèmes physiologiques et mentaux. Le spasmophile subit notamment une hypersensibilité et est plus enclin au stress.
Certains symptômes sont liés aux spasmes, à savoir les douleurs musculaires, les crampes, les picotements au niveau des bras, des jambes et du visage, la gorge qui se serre, provoquant des problèmes d’ingestion, la sensation de brûlure au niveau de l’estomac ainsi que l’accentuation de la contraction de l’utérus et des maux prémenstruels, en ce qui concerne la femme. Divers symptômes tels que les troubles visuels et auditifs, les problèmes de sommeil, la fatigue, la baisse considérable de la libido, l’augmentation du rythme cardiaque ou tachycardie présagent la spasmophilie. D’autres symptômes anxio-dépressifs dus au stress se traduisent par une susceptibilité incontrôlée, une dépression, une sensation d’anxiété et d’angoisse, et même une phobie.

Les traitements naturels de la spasmophilie

Quelques traitements naturels permettent de lutter contre cette maladie. L’un d’eux consiste à mieux respirer afin de contrôler les crises en pratiquant des méthodes de relaxation. Donnant une plus grande harmonie à l’esprit et au corps, le yoga est une autre pratique très sollicitée. La personne atteinte d’une spasmophilie sera détendue mentalement et physiquement en faisant du yoga. La sophrologie est également une méthode naturelle permettant de bien appréhender cette maladie. Cette pratique consiste à surmonter la douleur pour être plus calme. On peut aussi recourir au massage pour que les muscles se relâchent. Il est par ailleurs conseillé d’effectuer des exercices physiques de manière régulière. Outre les traitements naturels, la spasmophilie peut être soignée par la prise d’anxiolytiques. Dans tous les cas, l’avis d’un médecin est toujours primordial.

mardi 28 août 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages