La lipoaspiration ou liposuccion + vidéos

Certes, les crèmes, les massages peuvent améliorer l’aspect de la peau, mais la solution la plus radicale pour éliminer la surcharge de graisse reste la liposuccion ou lipoaspiration.

La cellulite concerne 9 femmes sur 10. Les hommes eux n’ont pas de cellulite mais en revanche, ils ont leur petits tracas aussi avec leurs poignées d’amour…

Mais revenons à la cellulite des femmes. Certes, les crèmes, les massages peuvent améliorer l’aspect de la peau, mais la solution la plus radicale pour éliminer la surcharge de graisse reste la liposuccion, appelée aujourd’hui la lipoaspiration ou encore liposculpture, qui donne un air plus artistique, mais ces trois méthodes restent en fait exactement identiques.

Qu’est-ce que la lipoaspiration ?

La lipoaspiration est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer les amas graisseux qui sont stockés dans certaines parties du corps, afin d’affiner la silhouette.


Video liposuccion - lipoaspiration

Vidéo liposuccion
Voir le déroulement d’une liposuccion ou lipoaspiration

Vidéo d’une opération de liposuccion intégrale


Qu’est-ce que la cellulite ?

Chez la femme le tissu adipeux représente de 20 à 25% de la masse totale tandis que chez l’homme le taux varie de 15 à 20% habituellement.

On retrouve cette graisse généralement toujours aux mêmes endroits du corps, la culotte de cheval, les hanches, les fesses, les cuisses, les genoux, le ventre, le menton et le cou.

cellulite-adipocyte

La graisse se loge dans une zone profonde de la peau (en jaune sur la photo), l’hypoderme, elle est produite par des cellules rondes, les adipocytes, et elles sont stockées en grappes, séparées par des cloisons que l’on appelle tissus conjonctif. Ces cellules sont spécialisées dans le stockage des graisses, que l’on appelle les lipides, une réserve d’énergie nécessaire au bon fonctionnement des muscles et des organes.

Et quand notre alimentation est trop riche en graisse et en sucre, ces adipocytes fabriquent plus de chaines d’acides gras, elles vont grossir, perturber la surface de la peau en poussant la peau vers le haut, ce qui provoque l’effet peau d’orange, le début d’une cellulite adipeuse.

adipocytes

Quand les adipocytes ne peuvent plus stocker de graisse, elles vont déclencher la multiplication de nouvelles cellules de stockage, et c’est l’ensemble du tissus adipeux qui augmente de volume.

adipocyte

La quantité de graisse varie avec l’âge et les grossesses, surtout en raison des hormones comme les oestrogènes, qui vont stimuler la lipogenèse, c’est-à-dire la production de lipides.


A quoi sert la lipoaspiration ?

La lipoaspiration peut aider à déloger une partie de cette graisse, mais attention, ce n’est pas une méthode miracle.

L’obésité morbide ne peut pas être traitée par lipoaspiration massive. On peut retirer au maximum 2 à 3 litres de graisses. Au-delà on enlèverait trop de sels minéraux à l’organisme et des complications seraient possibles.

En tout premier, le chirurgien va vérifier l’état de la peau, rien qu’à l’œil et au toucher, il saura faire le diagnostique pour savoir si la peau va bien se rétracter et bien cicatriser. Il ne faut surtout pas toucher à une peau vergeturée. Une peau vergeturée est une peau qui a perdu son élasticité, donc quand on retire la graisse, il n’y a aucun espoir de voir cette peau se rétracter. L’opération est donc proscrite.

Déroulement d’une opération de lipoaspiration

L’opération commence des infiltrations d’un liquide à l’aide d’une canule pour éviter une hémorragie éventuelle. Il va ensuite faire plusieurs trous dans la peau pour arriver en superficie, dans le plan sous-cutané, la localisation du plan graisseux, à peu près à 5 millimètres de la surface de la peau et à cette distance, il n’y a pas de danger pour les organes importants.

Le chirurgien vérifie à la main en pinçant la peau les zones où il reste de la graisse à enlever de façon à rester en harmonie avec la silhouette de la femme. On ne peut pas tout enlever, et il faut savoir qu’en général, même après la lipoaspiration, la peau d’orange persiste. La peau d’orange est un matelassage qu’il est extrêmement difficile de supprimer, car il est dans une zone trop superficielle inaccessible.

L’opération se termine par des pincements pour juger de la symétrie de la silhouette.

Concernant la peau d’orange, il existe maintenant des canules très fines qui peuvent accéder plus superficiellement sous la peau et on peut avoir des résultats plus intéressant qu’auparavant avec les grosses canules, qui pouvaient provoquer des risques d’aspect de « tôle ondulée », mais il sera de toutes façons impossible de tout éliminer.

La patiente pourra rentrer chez elle après quelques heures d’observation, avec des consignes strictes pour ne pas regrossir.

En général, les douleurs sont faibles. Le drainage lymphatique pourra améliorer l’aspect de la peau. Il va augmenter la fonde de l’œdème qui va remplacer la graisse retirée, et rester quelques mois en place. Des ceintures de compression peuvent aider la peau à se rétracter en bonne position.

Ne surtout pas envisager une lipoaspiration avant les vacances, car il faut environ 6 mois pour avoir un résultat.

La liposuccion ou lipoaspiration est effectuée sous anesthésie générale. Toutefois, certaines zones comme le cou peuvent se passer d’anesthésie générale.

En principe la graisse ne revient pas à l’endroit qui a été lipoaspiré, mais on peut toujours prendre du poids ailleurs.

La plastie abdominale

Il s’agit de retirer la peau en excès après une lipoaspiration.

La plastie abdominale peut être envisagée chez des patientes chez qui la peau est un peu distendue après une lipoaspiration abdominale. Ce sont deux interventions distinctes, mais qui peuvent être réalisées dans le même temps opératoire. Il faut en parler avec le chirurgie car les suites sont plus compliquées et toutes les peaux ne peuvent pas endurer cette opération. Par exemple, les peaux à vergetures. Les suites sont plus compliquées, l’hospitalisation plus longue, et c’est plus douloureux.

Mais dans tous les cas, chaque clinique possède un protocole sur la douleur qui est bien prise en charge.

La gynécomastie

La gynécomastie est le terme scientifique pour désigner les hommes qui ont de la poitrine. Cela arrive notamment après les traitements de maladie de la prostate.

Il faut savoir que les hommes ont souvent recours à cette chirurgie au niveau de la poitrine. La graisse à cet endroit pour un homme est particulièrement gênante pour eux, ils se sentent démasculinisés, donc la lipo aspiration trouve ici tout son sens. C’est une opération assez fréquente chez les hommes. S’il s’agit de graisse, l’opération est adéquate, s’il s’agit de glandes mammaires, l’opération est plus compliquée et passe par une petite incision sous l’aréole, mais en général c’est de la graisse, et la lipoaspiration marche bien dans ce cas.

Contre indications de la lipoaspiration

Problèmes d’hypertension, d’immunité un peu faible, peau abîmée, et surtout l’âge : au-delà de 45 ans, il est préférable de ne pas opérer car le succès de l’opération réside en grande partie sur l’élasticité de la peau, que l’on perd considérablement après 45 ans. C’est pourquoi le chirurgien doit bien diagnostiquer la qualité de la peau de la patiente avant l’opération.

Après une grossesse, il est conseillé d’attendre plusieurs mois pour envisager une liposuccion.

Les cicatrices font 3 à 4 millimètres qui sont bien dissimulées dans les plis des fesses par exemple.

La liposuccion des bras est déconseillée car en général la peau va pendre après.

Combien coute une liposuccion ?

Le prix peut varier entre 2000 et 3000 euros pour une lipoaspiration. Ce n’est jamais pris en charge par la Sécurité Sociale sauf maladies très particulières, mais en aucun cas pour des raisons esthétiques.

A qui s’adresser pour une lipoaspiration ?

Depuis la loi Kouchner, seuls les chirurgiens qualifiés en chirurgie plastique et esthétique, l’intervention doit avoir lieu dans un établissement conventionné accrédité à pratiquer ce type de chirurgie. L’opération doit être réalisée dans un bloc opératoire avec un personnel anesthésiste sur places, une salle de réanimation, de réveil postopératoire.

mardi 9 juin 2009 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages