Le blanchiment des dents

Comment se blanchir les dents sans danger. Les bons et les mauvais traitements.

Blanchir les dents

Aujourd’hui, il est déjà acquis que l’hygiène, et particulièrement celle de la bouche, constitue une partie prépondérante du soin individuel du corps. En plus de les avoir longues, le style est aussi aux dents bien alignées et blanches. Le phénomène est né au Japon et aux Etats-Unis dans les années 50, et les premières opérations indolores sont arrivées en France après 1990.

Le traitement et essentiellement basée sur l’effet de l’eau oxygénée, ou alors du peroxyde de carbamide, mélange du premier avec de l’urée. Ce produit était à la base utilisé par les troupes américaines pendant la Seconde guerre mondiale pour remplacer le dentifrice. Ce n’est qu’à leur retour qu’on a remarqué que leurs dents étaient devenues plus blanches !

Les causes de décoloration des dents

Il existe plusieurs causes possibles à la décoloration des dents. Notons déjà que la couleur naturelle des dents est déterminée génétiquement par la dentine. La cause principale est sous l’influence des colorants exogènes, présents dans certains produits que nous ingérons (le vin, le thé, ou le tabac…). Après un long moment, même un détartrage pour enlever ces dépôts devient inutile. C’est le même principe que la tasse de thé, qui après beaucoup d’utilisations, a beau être lavée, garde la couleur des feuilles de thé qu’elle contient d’habitude. Ce phénomène peut aussi simplement être du à l’âge, car la dentine a tendance à se foncer avec le temps, à cause d’une dentine secondaire qui se forme. Enfin, la coloration peut aussi relever d’un accident, notamment celle due à la prise de certains médicaments. Notamment ceux à base de tétracycline, et de fluor hautement concentré.

Comment blanchir les dents et où s’adresser

Le blanchiment de la dentition se fait généralement en cabinet. Il est fortement conseillé de passer un examen bucco-dentaire avant, car l’opération doit être pratiquée sur une dent saine et propre, car l’action des produits utilisés est à éviter sur les tissus mous, via une blessure ou une fêlure. Il est déconseillé aux personnes souffrant d’une hypersensibilité thermique, d’une inflammation gingivale, mais aussi pour les femmes enceintes, les moins de 15 ans, et les fumeurs (à moins que ces derniers arrêtent durant le traitement, car pendant ce temps, les dents sont soumises à une hyper perméabilité).

Méthodes de blanchiment des dents

Il existe deux principales méthodes. Celle ambulatoire, où le dentiste fabrique une gouttière dentaire, y injecte le produit, et le patient la porte chez lui régulièrement la nuit. La méthode dite au fauteuil, reste la même à dose plus concentrée, et catalysée grâce a un laser, ou une lampe hautement énergétique, ce qui dispense d’action à domicile pour environ 2 ans.

Enfin, prenons garde aux packs de blanchissement à réaliser soi même. Déjà éviter les recettes telles que le bicarbonate de sodium vendu en poudre, qui diminue l’épaisseur de l’émail, ou encore le jus de citron qui va déminéraliser et rendre poreux l’émail. Que ce soit par gels, dentifrices, cotons-tiges ou gouttière, en cas d’effets secondaires comme des picotements des lèvres, irritation des gencives ou assèchement de la bouche, n’hésitez pas à consulter !


samedi 5 janvier 2008 , par Fabrice S.

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages