Redécouvrez les arts martiaux avec la pratique du Kaisendo

Art martial nouvellement créé, le Kaisendo a rapidement acquis une certaine notoriété sur le territoire français. Plus de détails sur cette discipline martiale prônant à la fois le développement personnel et l’efficacité au combat.

Le Kaisendo : une discipline née de la fusion de nombreuses techniques martiales

Le Kaisendo est un art martial qui s’est développé au même moment à Cuba et en Espagne dans les années 80. Issu d’un style de Karaté dénommé Yoshimon, le Kaisendo dérive d’une fusion entre le judo, le jiu-jitsu et le karaté. Né de l’imagination du maître José Romero Cortina, le Kaisendo espagnol constitue quant à lui, une fusion entre le Karaté Ashihara issu du Kyokushin, du karaté-jutsu et du jiu-jitsu. La combinaison entre les deux styles de Kaisendo s’est opérée au fil du temps. Des techniques de combat issues de l’Aïki-jitsu ont ensuite été intégrées dans le Kaisendo afin d’améliorer les techniques d’immobilisation articulaire.

C’est un spécialiste des arts martiaux, Shihan Giraud, qui a permis l’introduction du Kaisendo en France en 2000. Le terme Kaisendo signifie littéralement « la voie du perfectionnement continu ». Cet art martial englobe des techniques de combat issues d’arts martiaux différents, il exige beaucoup d’application de la part des pratiquants. Le Kaisendo est surtout centré sur la maîtrise du close combat. C’est ce qui justifie l’importance des techniques de saisie, des projections, et des clés articulaires qu’il développe. Adapté aux besoins du monde moderne, le Kaisendo affiche un large panel de techniques de combat, à même de satisfaire les passionnés d’arts martiaux.

Le Kaisendo : pratique et bienfaits

Une séance typique de Kaisendo dure généralement deux heures. Les pratiquants sont tenus de porter un kimono lors de l’entraînement. Ce dernier commence par un échauffement complet afin d’éviter les traumatismes et les déchirures musculaires éventuelles au cours de l’entraînement. Les participants se familiarisent ensuite avec les techniques de combat propres au Kaisendo. S’ensuivent les exercices de combat souples, sous l’œil vigilent du formateur. La séance se termine par des exercices de durcissement musculaires, du stretching et des exercices de respiration.

Le Kaisendo est une discipline martiale époustouflante. Elle offre aux participants la chance de mieux se défendre en cas d’agression. Au-delà de sa valeur martiale, le Kaisendo est également une discipline de bien-être excellente. Elle permet d’acquérir souplesse et dextérité. Tous les muscles et articulations du corps sont sollicités lors de chaque entraînement au Kaisendo. L’art martial développe la confiance en soi et permet de lutter contre l’introversion. Le kaisendo est accessible à tout le monde. Si vous aspirez au développement personnel à travers la pratique d’un art martial, pensez à vous investir dans le Kaisendo.

vendredi 19 février 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages