Les médecines orientales par le toucher, un atout santé

Les différentes médecines orientales qui utilisent uniquement le toucher font de plus en plus d’adeptes actuellement. Pleins feux sur ces médecines orientales.

La digipuncture pour soigner grâce au toucher

Reposant sur les mêmes techniques que l’acupuncture, la technique de digipuncture ou acupression consiste à stimuler les mêmes points, sans aiguilles. Comme la plupart des médecines venues de l’orient, elle consiste à réguler le flot énergétique qui circule dans le corps, par des pressions du pouce et de l’index. L’acupression traite efficacement certains petits maux quotidiens, comme elle soigne des troubles qui vous empoisonnent la vie depuis des années. Pour une séance de digipuncture, il est préférable de s’adresser directement à un spécialiste car ses connaissances sont bien approfondies. En effet, il est indispensable de connaître les méridiens qui circulent à travers notre corps pour que les traitements par acupression soient efficaces. De ce fait, il n’est pas vraiment recommandé de s’essayer à la digipuncture à la maison, avant d’avoir les bonnes bases. Cependant, il est possible d’agir rapidement et ponctuellement sur un problème bien précis. Par exemple, une soudaine panique en vue d’une entrevue ou encore pour soulager les sensations de nausées en voiture. Dans ces cas, une séance de digipuncture à faire soi-même est tout indiquée.

Le do-in, un automassage pour la santé

Le do-in, qui signifie "voie de l’énergie", est une technique de soin par le toucher proche du massage chinois et du shiatsu. Il s’agit essentiellement d’automassage, que vous pouvez faire à la maison ou aussi au bureau. Le principal objectif du do-in est d’améliorer la circulation de l’énergie vitale. La technique associe pressions, tapotements et frictions des doigts sur l’ensemble du corps. Cette méthode d’automassage est très pratique pour prévenir et traiter certains maux récurrents au quotidien, comme les troubles du transit, les maux de tête ou encore les jambes lourdes. Pour effectuer cette technique de massage, il n’est pas nécessaire d’avoir de grandes connaissances anatomiques. Il suffit juste de connaître les principes et techniques de base. Pour vous aider, il existe des manuels pratiques qui ont été spécialement édités pour débuter le do-in, vendus dans les librairies. Pour ceux qui sont très motivés, des stages sont destinés à l’apprentissage de cet art du toucher.

Le shiatsu dans la médecine orientale

Comme tous les massages asiatiques, le shiatsu vise à régulariser la circulation de l’énergie dans le corps et l’ensemble de l’organisme. Ainsi, il agit principalement sur la fatigue et le stress, et vous apprend à mieux gérer vos sentiments. Bien qu’il ne soigne pas les causes directes de ces maux, il contribue grandement à soulager les douleurs qui en découlent. Une séance de shiatsu se pratique à même le sol. Il est cependant possible de recevoir le massage en étant assis ou debout. Pendant environ une heure, le praticien effectue des pressions sur l’ensemble du corps, à l’aide de ses pouces, les paumes de la main, ou encore les coudes. Il insiste particulièrement sur les points qui posent problème. En général, le soignant commence par les pieds, et finit à la tête. Contrairement à la plupart des médecines faisant appel au toucher, cet art ancestral peut se pratiquer habillé. Il convient à tout le monde. Si vous souhaitez uniquement vous maintenir en bonne santé, une séance mensuelle est idéale. Par contre, pour soigner des troubles bien précis, le praticien détermine le nombre de séances en fonction des symptômes à traiter.

mardi 9 novembre 2010 , par Articles santé beauté, Rédactrice en chef

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages