Anatomie : l’importance de la bile

La bile est un liquide épais et visqueux produit par le foie et stocké au niveau des vésicules biliaires. Il a un goût amer caractéristique. La bile est de couleur jaune dorée quand elle est localisée au niveau du foie, tandis qu’elle devient vert olive ou brune dans les vésicules.

Composition de la bile

L’eau est un des composants majeurs de la bile. Elle renferme des sels biliaires qui sont formés par la combinaison de sodium et de potassium avec des acides biliaires, tels que l’acide cholique, glycocholique ou taurocholique. À part cela, elle contient des pigments comme la bilirubine et la biliverdine. Mais le plus important est le premier pigment. Celui-ci est fabriqué par différents organes, dont le foie, la rate, la moelle osseuse et les ganglions lymphatiques. La bile renferme également du mucus et des graisses. Le cholestérol est la plus importante graisse contenue dans la bile. Le cholestérol est entraîné avec la bile dans l’intestin. Une partie se mélange avec d’autres graisses et est absorbée par l’intestin grêle. Le reste passe dans les selles.

Synthèse et stockage de la bile

La bile est continuellement fabriquée par le foie à raison de 500 à 1200 cm3 par jour. Cependant, sa production change au cours de la journée. Sa sécrétion est maximale environ 3 heures après les repas, tandis qu’elle diminue pendant la nuit. Cette synthèse est favorisée par un régime riche en viande et graisse, l’absorption de sels biliaire, l’absorption de certaines substances chimiques comme l’acide nicotinique et salicylate, graines de lin et pilocarpine, et l’excitation du nerf vague ou pneumogastrique. Par contre, elle est freinée par les produits comme l’adrénaline, la distension du gros intestin et l’ouverture de l’abdomen. Étant donné que la bile est sécrétée de manière continue par le foie, l’excédent est stocké dans les vésicules biliaires.

Les rôles de la bile

La bile évacue les toxines, les produits inutiles qui se trouvent en excès dans l’organisme tels que la lécithine, le cholestérol, le cuivre et le fer. À part cela, elle émulsionne les graisses afin de faciliter leur absorption par l’intestin. En outre, elle encourage l’absorption de vitamines D, E, K et des carotènes. Elle combat la putréfaction intestinale. La bile intervient dans l’évacuation des matières digérées afin d’éviter la constipation. De plus, elle maintient au niveau de l’organisme les sels indispensables à la vie.

mardi 30 août 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages